Chjachjaratoghju di Bastia
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -45%
PARISOT ZOLA Lit combiné 90×200 cm
Voir le deal
174.99 €

 

 Soirée Corse : Tous à vos K7 ou à vos DVD

Aller en bas 
AuteurMessage
fabrice
Cédric Uras
Cédric Uras
fabrice


Nombre de messages : 10319
Age : 53
Localisation : Reims
Date d'inscription : 03/09/2004

Soirée Corse : Tous à vos K7 ou à vos DVD Empty
MessageSujet: Soirée Corse : Tous à vos K7 ou à vos DVD   Soirée Corse : Tous à vos K7 ou à vos DVD EmptyJeu 17 Aoû - 20:12

Pour tous ceux qui reçoivent la chaîne Planète.


L'ILE SUR LE FEU (1/2) DE L'ANTIQUITE A NAPOLEON

Citation :

La Corse, l'île de beauté, est riche d'une histoire tumultueuse qu'on connaît très mal sur le continent. Ce film entend remédier à nos lacunes et combattre les idées reçues en nous montrant comment s'est forgée, depuis l'Antiquité, l'identité corse.

Première partie : De l'Antiquité à Napoléon.

L'égalité, principe essentiel pour les Corses, se manifeste déjà dans l'histoire d'Aleria, cité que les navigateurs grecs de Phocie fondèrent au VIe s. av. J.-C et capitale de l'île jusqu'au IXe siècle. La liberté est aussi une valeur tres importante pour les insulaires de l'Antiquité. Pour preuve leur forte résistance contre Rome et leur refus de devenir, pour leur grande majorité, les esclaves de dignitaires de l'empire. Des siècles plus tard, au Moyen Age, le système féodal ne pourra pas s'implanter car les habitants changent sans cesse de domicile, entre la plaine, l'hiver, et la montagne, l'été. Incontrolables, les Corses préserveront leur liberté pendant toute cette période et développeront, face à l'envahisseur, face à l'étranger, une forte solidarité qui unit toutes les couches de population, de l'aristocratie au Tiers-Etat. Mais le revers de cette liberté est un système de justice privé, en dehors de l'Etat, qui s'articule autour de la vengeance au nom de l'honneur d'un individu ou d'un clan : la vendetta. Mais revenons à l'histoire. Comme la Sicile et le Sud de l'Italie, l'île est aussi devenue terre d'Islam au VIIe siècle - pendant plus de cent ans - jusqu'à ce que Charlemagne la rechristianise et la donne à la papauté, qui a son tour la confiera à Pise, puis à Gènes. Génoise pendant six siècles, la Corse, dirigée par Pascal Paoli, général de la nation et certainement le personnage historique le plus aimé de l'île, deviendra indépendante et démocratique pendant 15 ans, jusqu'en 1769. Le saviez-vous, c'est d'ailleurs le premier dirigeant à avoir reconnu les droits des juifs et son influence s'étendit jusqu'à la Révolution américaine. Mais la France s'empare de l'île et Pascal Paoli quitte la Corse tandis qu'à la même époque, naît un autre Corse célèbre: Napoléon Bonaparte.

Rediffusion :

18 Août 2006 à 10h40
20 Août 2006 à 00h35
24 Août 2006 à 10h50
30 Août 2006 à 10h30
05 Septembre 2006 à 10h45
09 Septembre 2006 à 22h40
11 Septembre 2006 à 10h10


L'ILE SUR LE FEU (2/2) DU SECOND EMPIRE A NOS JOURS

Citation :

Sans rien oublier des probèmes corses, ce film a le mérite de montrer, de façon trés pédagogique, la responsabilité de l'Etat français rétablissant ainsi la balance face à bien des préjugés.

Sous le Second Empire, avec Napoléon III, commence l'intégration massive des Corses dans l'Administration. Mais à Paris, à Marseille, des "ratonnades" anti-corses font des victimes. Le grief supposé ? Avoir selon certains causé la défaite de Sedan. Clémenceau dira : "Nous cédons la Corse pour le franc symbolique à l'Italie". Pendant 1914-18, les originaires de l'île serviront de chair à canon. Après guerre, raconte Michel Rocard, longuement interrogé pour ce film, il n'existe plus de savoir-faire agricole : les chefs d'exploitation ne sont pas revenus. Commence alors la dishirence économique et le mythe du Corse pensionné. On ne trouve pas avant 1920 d'écrits faisant état de la prétendue "paresse corse" ! Autre problème : le Code Civil, ne prévoyant pas la propriété collective, a permis à quelques-uns d'acquérir des terres selon un mode en contradiction avec le droit coutumier local. Résultat ? Des désaccords entre familles, gelant toute exploitation, avec la recouverte de ces sols par le maquis. Quant à la fraude électorale, un avocat en rappelle le coût : un manque de légitimité des élus qui favorise les outils démocratiques s'avérant insuffisants une atmosphère de violence politique. Août 1971 : le plan de "continuité territoriale porte un coup terrible à l'agriculture corse. Une orange corse à destination de Marseille sera plus taxée qu'une orange d'Israël. L'obligation de transiter vers Rungis via Marseille crée une concurrence avec les produits espagnols, l` oy les marchés allemands, qui seraient moins concurrentiels, ne peuvent être atteints.

Rediffusion :

18 Août 2006 à 11h35
22 Août 2006 à 23h25
24 Août 2006 à 11h45
30 Août 2006 à 11h25
05 Septembre 2006 à 11h40
09 Septembre 2006 à 23h35
11 Septembre 2006 à 11h05




J'ai regardé les 2 reportages (le 2° est d'ailleurs encore en cours au moment où je vous fais ce message) et j'ai trouvé cela très intéressant. J'ai appris beaucoup de chose.

Par contre, je trouve que le passage d'une période à une autre va beaucoup trop vite (antiquité, moyen âge, empire, etc ...).

Il y a pleins de choses qui m'ont du coup échappées Embarassed .


Ma préférence va au 1° reportage.




.

_________________
Fabrice dit Le Blaireau

http://www.s-c-b.sitew.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.s-c-b.sitew.com
 
Soirée Corse : Tous à vos K7 ou à vos DVD
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Cultura...culture!-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser