Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J-85

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: J-85    Ven 27 Jan - 7:03

"Je propose un meilleur remboursement par l'assurance-maladie des soins optiques et dentaires. Ces soins, indispensables à une vie digne et de qualité, sont aujourd'hui très mal remboursés."

Promesse oubliée.

Non seulement les soins ne sont pas mieux remboursés mais l'effet combiné de la baisse du pouvoir d'achat et de l'augmentation constante des taxes et franchises, fait que de plus en plus de français renoncent aux soins.

Hausse des taxes sur les mutuelles santé : les assurés vont trinquer

Catherine Lemorton | Députée de la Haute-Garonne


L'inventaire des mesures injustes et inefficaces annoncées par le gouvernement pour réduire une dette qu'il ne cesse de contribuer à accroître n'est plus à faire. Entre effets d'annonce et arbitrages contestables, ces décisions suscitent chez moi sentiment d'injustice et indignation.

Parmi les nouvelles économies que s'apprête à réaliser le gouvernement sur le dos des Français, le doublement de la taxe sur les contrats « solidaires et responsables » qui représentent 90% des assurances santé en France est à mon sens choquant et très dangereux.

Passant à 7%, alors qu'il avait déjà grimpé à 3,5% en 2011, le taux de la taxe sur les activités d'assurance pour ces contrats entraînera, dès cette année, un coût de 1,2 milliard d'euros et 2,2 milliards en 2012 pour les organismes d'assurance santé qui, pour y faire face, n'auront d'autre choix que de le répercuter.

Un système de santé de moins en moins accessible



Depuis trois ans, les tarifs des contrats des assurances complémentaires santé ne cessent d'augmenter. Et alors qu'ils pèsent de plus en plus lourdement sur le budget des ménages et en particulier sur celui des retraités, il est bon de rappeler que l'assurance complémentaire santé finance déjà, au nom de la solidarité nationale, le Fonds de la Couverture médicale universelle la CMU et de la CMU complémentaire.

Augmentation de la contribution CMU, franchises médicales, dépassements d'honoraires et déremboursements... Depuis qu'il est au pouvoir, la politique menée par Nicolas Sarkozy rend le système de santé français de moins en moins accessible aux plus modestes, mais en plus, on le voit bien, elle est inefficace en terme de réduction du déficit de la sécurité sociale.

Aujourd'hui encore, les mesures qui sont prises vont avoir un impact négatif sur le coût de la santé. Il y a même fort à penser que la hausse des tarifs qui se profile, ravivera la question de l'accès à la couverture complémentaire dont bénéficient aujourd'hui près de 95% des Français, voire conduira davantage de nos concitoyens à renoncer à s'assurer.

9 millions de français doivent renoncer à se soigner



9 millions de nos concitoyens doivent renoncer chaque année à se soigner pour des raisons financières, soit 20% de plus qu'il y a quatre ans. Le renoncement aux soins ou leur report n'est pas marginal ; il se traduit par l'aggravation de pathologies dont la prise en charge retardée coûte in fine plus cher à la collectivité. C'est en cela que cette taxation me parait très dangereuse.

Il me paraît indispensable que le gouvernement corrige sa copie car, si les industriels de l'agro-alimentaire, du tabac (pour qui la hausse des prix sera de 6% en 2011 et de 6% en 2012) et des parcs de loisirs en autre (qui seront désormais soumis à une TVA de 19,6%) sont aussi vent debout, une chose est sûre : ce ne sont ni les entreprises, ni les complémentaires qui règleront l'addition, mais bien les consommateurs et les assurés... enfin, tant qu'ils le peuvent !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
 
J-85
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Politique e quistione corse-
Sauter vers: