Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comprendre l'économie telle qu'elle va.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Comprendre l'économie telle qu'elle va.   Mar 1 Nov - 15:02

La banque helvétique avait déjà annoncé fin juillet un plan de 2000 suppressions de postes. Son bénéfice au troisième trimestre, en hausse de 12%, est inférieur aux attentes. Le groupe compte par cette mesure économiser 800 millions de francs suisses.


La deuxième banque helvétique Credit Suisse a annoncé mardi la suppression d'environ 1.500 postes supplémentaires, afin de réduire ses coûts, et a revu sa stratégie qui cible désormais les marchés à forte croissance dans les pays émergents. Le groupe helvétique a publié un bénéfice net en hausse de 12% à 683 millions de francs suisses (562 millions d'euros) au troisième trimestre. Ce chiffre est largement inférieur aux 1 milliard de francs suisses anticipés par les analystes interrogés par l'agence financière AWP, ce qui devrait décevoir les investisseurs.

Le profit du groupe a été touché par deux éléments exceptionnels: une provision de 183 millions de francs suisses pour solder les affaires fiscales avec l'Allemagne et une autre provision de 295 millions "liée à l'affaire fiscale aux Etats-Unis". L'établissement zurichois a par ailleurs enregistré des entrées nettes d'argent de 7,1 milliards de francs suisses sur la période, soit un recul de 51,4% sur un an. L'ensemble des divisions a souffert entre juillet et septembre, notamment la banque d'affaires qui a subi une perte avant impôts de 190 millions de francs suisses, contre un bénéfice de 395 millions il y a un an.

"Durant le troisième trimestre, nous avons connu un environnement difficile marqué par un degré élevé d'incertitude, un faible niveau du volume d'affaires clientèle et une volatilité extrême du marché", a précisé le directeur général Brady Dougan, cité dans un communiqué. "Notre performance a été en dessous de nos attentes", a souligné le directeur financier David Mathers lors d'une conférence de presse téléphonique. Selon ce denier, la banque a enregistré "des résultats globalement décevants sur le trimestre". L'environnement difficile, marqué par une croissance en berne, des taux d'intérêts bas et une régulation renforcée devrait persister, selon M. Mathers.

Face à ces difficultés, la banque a annoncé qu'elle revoyait sa stratégie, "en prenant des mesures décisives pour améliorer les revenus des clients et les synergies de coûts". La banque a ainsi annoncé la suppression de 3% de ses effectifs, soit environ 1.500 postes, afin de réduire ses coûts. Le groupe compte par cette mesure économiser 800 millions de francs suisses fin 2013. Le directeur financier n'a pas précisé quels pays ou divisions allaient être affectés par ces réductions de postes, indiquant seulement que les suppressions d'emplois allaient "moins toucher la banque privée" et seront géographiquement réparties de manière égale.

Fin juillet, l'établissement zurichois avait déjà annoncé la suppression de 2.000 emplois pour faire face aux conditions de marché difficiles et aux incertitudes économiques. Au total, ces mesures devraient permettre de réduire les coûts de 2 milliards de francs suisses entre 2012 et 2013. Credit Suisse veut également se renforcer dans les marchés à forte croissance dans les pays émergents, notamment le Brésil, l'Asie du sud-est, la Chine et la Russie.
Son bénéfice au troisième trimestre, en hausse de 12%, est inférieur aux attentes. Le groupe compte par cette mesure économiser 800 millions de francs suisses. C'est tout simplement édifiant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Comprendre l'économie telle qu'elle va.   Jeu 3 Nov - 11:25

c'est la raison donnée, il est aussi probable qu'une anticipation sur des difficultés à venir compte dans ces mesures. La plupart des banques ont des plans sociaux sous le coude, ce qui irait dans le sens de problèmes sérieux à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comprendre l'économie telle qu'elle va.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Politique e quistione corse-
Sauter vers: