Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bastia Lens: le volet politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Bastia Lens: le volet politique   Mer 19 Oct - 9:33

Les réactions que j'ai pu recenser ici ou là



Incidents Bastia / Lens : Réaction du Vice-Président de l'UMP de Corse du Sud


Lundi 17 Octobre 2011


Nouvelle réaction politique suite aux incidents ayant émaillés la rencontre entre Bastia et Lens samedi après-midi. C'est le Vice-Président de la Fédération UMP de Corse du Sud Jean François Battini qui apporte son soutien au club Bastiais. A noter que demain matin, les dirigeants du Sporting s'exprimeront dans une Conférence de presse. Le Président Pierre-Marine Geromini sera en direct ce soir à partir de 20 h 10 sur la chaine Cfoot.






"Jean-François Battini, vice-président de l’UMP de la Corse du Sud présent au match Bastia-Lens du 15 octobre 2011 soutient la démarche courageuse du député UMP de Haute-Corse Sauveur Gandolfi-Scheit qui est intervenu vigoureusement pour défendre le Sporting suite aux incidents qui ont émaillé la fin de la rencontre.

Il apparait que le club Corse est largement victime dans cette affaire, alors qu’il a été présenté abusivement comme fauteur de troubles.

Au-delà de cette affaire, il convient de défendre les intérêts de l’ensemble des clubs sportifs corses qui, s’ils doivent bien évidement s’inscrire dans le cadre des lois et règlements applicables, ce qu’ils font au quotidien, sont parfois victimes d’un ostracisme auquel il conviendrait de mettre un terme.

Il est nécessaire que les esprits s’apaisent, que les valeurs universelles du sport reprennent leurs droits et que les clubs insulaires soient en situation de s’exprimer pleinement sur le plan sportif'.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Mer 19 Oct - 9:33

Incidents Bastia / Lens : Corsica Libera s'exprime ce matin.


Mercredi 19 Octobre 2011


Le racisme anti-Corse dans le football, sera le sujet principal de la conférence de presse que tiendra ce matin à Bastia le mouvement Nationaliste Corsica Libera. Les incidents survenus lors de la rencontre entre Bastia et Lens samedi dernier, seront largement abordés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Mer 19 Oct - 9:34

Incidents Bastia / Lens : Motion adptée par le Conseil Général de Haute-Corse


Mardi 18 Octobre 2011


Lors de son assemblée Départementale ce matin à Bastia, le Président du Conseil Général de Haute-Corse Monsieur Joseph Castelli a proposé aux élus une motion de soutien envers le club du Sporting. Ce sont surtout les commentaires plus que rapides - et qui plus est accablant vers le SCB - qui ont choqués les élus départementaux et en premier lieu le Président Castelli. La motion a été adoptée à l’unanimité des votants par le Conseil Général de la Haute-Corse




Voici le texte :
"Mes chers collègues,
Je crois me faire votre interprète en revenant quelques instants sur ce qui est intervenu le week-end dernier en marge de la rencontre Bastia-Lens.
Evidemment, tout acte de violence sur et autour du terrain est inacceptable et nous devons avant tout réclamer avec force la fin de tout incident à Furiani !
Mais ce qui a été déclaré ensuite par le Président de la Ligue de Football est particulièrement inadapté à la situation : alors que des dirigeants du SCB ont été physiquement agressés, que l’un d’entre eux a terminé sa journée à l’hôpital, les commentaires de M. Thiriez ont pour le moins surpris.
Pour ne pas jeter de l’huile sur le feu, nous estimerons qu’il a été bien mal informé et c’est une erreur d’avoir parlé sans savoir ; nous n’envisageons pas qu’il puisse avoir révélé des sentiments personnels négatifs à l’égard de notre club. Espérons qu’une fois la passion retombée, il trouvera le temps de demander des nouvelles des blessés et dans la foulée de réviser ses propos accusateurs contre notre club, notre stade et notre public, celui-ci en la circonstance ayant fait preuve de plus de retenue que le Président de la Ligue !

Je me bornerai, pour conclure ce lamentable épisode, à déclarer à l’attention de M. Thiriez, que ces critiques irréfléchies sur Furiani nuisent gravement à l’image du football français et à celle de certains de ses dirigeants nationaux… "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Mer 19 Oct - 9:40

Citation :
Le PNC Ghjuventù tient à exprimer son plus grand soutien au Sporting Club de Bastia après le match contre le Racing Club de Lens.
S'il est inutile de rappeler les faits ou de chercher à les qualifier juridiquement avant toute procédure, on observe que le président de la LFP, juriste à l’occasion, se prononce, sans l’ombre d’un rapport ou d’indications sur les faits, en faisant évidemment le procès du club bastiais alors que toutes les preuves innocentent le club insulaire et accablent le club d’un certain Gervais Martel, devenu maitre dans le retournement de veste.
Un dirigeant du Sporting a été sérieusement blessé, et notre première intention est de lui exprimer, ici, nos pensées, pour lui et pour ses proches, afin qu'il puisse se rétablir le plus rapidement possible.
Depuis des semaines, une opération médiatique a lieu en cherchant à mettre en évidence la propension à la violence des amateurs de football en Corse. Le PNC Ghjuventù est évidemment contre la violence dans les enceintes sportives. Cette violence que l'on trouve dans quasiment tous les publics de France où de grands rassemblements ont lieu avant ou après les matches, où parfois, certains supporters s'entretuent. Cette violence qui se manifestent quotidiennement en France, sans que personne ne trouve à redire. D'ailleurs, il nous semble indispensable de rappeler à certaines personnes que c'est bien un joueur lensois qui fut auteur de l'agression tant les discours semblent dénués de bon sens.
Mais cette agression est bel et bien passée loin au second plan et nous constatons qu'au lieu de ça, l'habituelle campagne médiatique s'est mise en place pour discréditer, une fois de plus, l’excellent travail, long de plus d’un an, de l’ensemble des composantes du club bastiais, supporters, dirigeants, joueurs. Une grande partie des médias nationaux ayant visiblement perdu toute idée d’impartialité, normalement indispensable à leur profession, mettent en avant les arguments habituels, héritage d’un racisme latent anti-corse, et jamais condamné à ce jour par tous les grands défenseurs de l’égalité de traitement.
Mais comment demander à la LFP d’avoir du respect pour notre club, et pour un de ces dirigeants blessé, alors qu’ils n’en ont même pas pour les victimes de la catastrophe de Furiani, ayant osé programmer des rencontres le 5 mai 2012, 20 ans après ce drame.
Cet égalité de traitement, il faut le dire, ne s’applique pas sur notre île, malgré le fort engouement pour ce sport, et nous attendons donc avec beaucoup d’impatience les conclusions de la ligue professionnelle de football.
Ailleurs qu’en Corse , toutes ces épreuves auraient affaibli un club, une institution, un sport, mais sur cette terre de football, elles ne font que renforcer notre détermination, notre envie de clamer haut et fort que notre peuple n’acceptera jamais de s’insérer dans un monde du football du 21ème siècle, où toute idée d’honneur, d’identité, et de droiture aurait disparu, et n’acceptera jamais de se soumettre à ces charlatans du football, sans éthique ni morale.
En tant que jeunes corses, nous sommes donc totalement solidaires du club et des supporters et n'hésiterons pas à nous mobiliser avec eux afin de montrer une fois de plus que ce club qui nous a tant apporté ne sera jamais seul face à l’injustice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Mer 19 Oct - 9:48

Neutral


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Mer 19 Oct - 14:18

Corsica Libera : "Le football Corse défouloir des instances Françaises"
André Carli | Mercredi 19 Octobre 2011

Trop c'est trop ! C'est en substance le message qu'a voulut faire passer Corsica Libera ce matin au cours d'une conférence de presse dans ses locaux à Bastia. Revenant sur les récentes sanctions "inacceptables" envers le GFCOA, les graves incidents ayant émaillés la rencontre entre Bastia et Lens ont longuement été abordé.


Si autrefois le football était l'héritier des arènes et de l'antiquité où la foule pouvait se défouler, force est de constater qu'aujourd'hui ces valeurs se perdent... Les sanctions très sévères prises depuis plusieurs années à l'encontre du Sporting et récemment du GFCOA, en sont la preuve flagrante ! Pour Jean-Philippe Antolini de Corsica Libera, "Le Sporting et les clubs Corses en particuliers, sont devenus aujourd'hui le défouloir sur lequel la France entière - commentaires des internautes comprit - vomit son racisme anti-Corse"...

Le Mouvement Nationaliste s'insurge contre les sanctions très sévères prises à l'encontre du GFCOA voilà quelques semaines (suspensions en cascade de joueurs, dirigeants et fait encore plus grave le retrait de deux points au classement !!). Alors que les Ajacciens n'ont eu de cesse de se faire insulter. Les principaux provocateurs (en l'occurrence le club de Beauvais) ont quant à eux eu des sanctions bien plus "clémentes"... Corsica Libera s'interroge en outre, sur les "non-sanctions" infligées au club du Paris Saint-Germain lors du déploiement d'une banderole "anti-chtis" (et donc raciste) envers ce même club du RC Lens. Alors que dans le même temps, le club Bastiais se voyait inaugurer une première en France, en subissant le retrait de plusieurs points au classement suite à de "supposés propos racistes"...

Jean-Philippe Antolini dénonçait également "la collaboration par le biais de son cabinet, entre Frédéric Thiriez (également Président de la Ligue de Football Professionnel), et la Communauté d'agglomération de Bastia. Sans commentaire et merci Monsieur Zuccarelli" rétorque l'élu Nationaliste. "Ce Monsieur faut-il le rappeler, qui est payé avec les impôts des Bastiais, stigmatise sans cesse le football Corse et adopte une attitude permante de comportement anti-Corse. Dès qu'il y a incident, Frédéric Thiriez se permet de communiquer immédiatement contre le Sporting, avant même d'avoir entendu les parties-prenantes et déverse toute sa haine anti-Corse. Pire encore, samedi dernier, il a jugé et condamné le SCB sans avoir aucun élement du dossier. Cela n'est pas sans rappeler d'autres régimes et d'autres époques" conclut-il.

Pour Corsica Libera, "la réussite du football Corse depuis deux ans (clubs champions, promus en L1, L2, National et CFA), gêne au plus haut point Monsieur Thiriez. Il agit donc comme il peut pour stopper cette belle dynamique."

"Aujourd'hui le Sporting - qui rappelons-le est depuis des décennies, le porte drapeau du football Corse - va une nouvelle fois en faire les frais et être condamné, alors qu'il a subit des coups dans sa propre enceinte ! A ce titre, nous apportons toute notre soutien aux dirigeants, à Monsieur Alain Seghi sauvagement agressé et aux supporters qui nous trouveront à leurs côtés si une mobilisation devait avoir lieu", poursuit Jean-Phillippe Antolini.

La conférence de presse se conclurera par cette phrase "nous appelons les instances Françaises du football, à cesser immédiatement tout acte et propos racistes envers la Corse et les Corses

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Mer 19 Oct - 14:34

Il y a plein de trucs qui m'inspirent là-dedans. La grosse ficelle de la récupération bien entendu. Mais aussi, l'idée que se font les politiques de leur rôle. Est ce qu'ils sont à leur place dans ce type de débat? Doivent-ils systématiquement dire ce que le public attend? Oui sans doute vu que ça rapporte.

Le communiqué de Corsica Libera me pose un autre problème. Celui de l'utilisation des mots. Est ce qu'on pourrait une fois pour toutes parler de "sentiment anti-corse" si on veut mais arrêter d'utiliser le terme de "racisme"! Le racisme correspond dans la théorie et dans les faits à une réalité qui n'a rien à voir avec ça. Mais j'en reviens à ce que j'écrivais plus haut. C'est tellement plus simple de simplifier les concepts quand on veut ratisser large.

Quant à la communauté des internautes, je suis au désespoir de constater que, quelque soit le camp, les insultes les plus basses, la vulgarité et la bêtise sont les choses les mieux partagées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Mer 19 Oct - 14:55

les verts maintenant avec une orthographe di quelle Shocked

Citation :


Jean François Baccarelli apporte son soutien au SCB
par Jean-Francois Baccarelli, mercredi 19 octobre 2011, 14:01

Jean François Baccarelli pour le mouvement écologiste apporte son soutien total au SCB, seul victime de son ascenssion.

Bastia, Messieurs les responsables du football meritent le respect car n'oublions jamais que seuls les bleus et blancs de Bastia qui ont tracé le chemin de l'Europe en 1978, puis c'est le même Bastia qui a gagné la finale de la coupe de France en 1981 face au grand St Etienne de Michel Platini, mais malgrés cette immense palmarés nous subissons des provocations systématique pour nuir a notre marche vers l'élite du football c'est a dire la ligue 1.

Nous attendons aujourd'hui des escuses de Monsieur le président de la Ligue de Football Professionnel Frédéric Thiriez suite a ses propos qui ne sont ni digne, ni responsable, et encore moins légitime envers Bastia, ses dirigeants, ses supporters, et tous le peuple Corse qui porte le drapeau "FORZA BASTIA".



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Jeu 20 Oct - 12:51

1) Ce ne sont pas les Verts mais le MEI, composé de Jean-François Baccarelli et lui-même. Un illuminé qui inonde sa page Facebook de communiqués inintéressants, remplis de fautes et intellectuellement proches du néant

2) Concernant l'utilisation du mot "racisme", il n'est certes pas approprié mais ce n'est pas simplement imputable à Corsica Libera, à moins d'être de mauvaise foi. C'est même plutôt répandu, tout propos xénophobe étant assimilé à du racisme. Ce n'est pas correct mais courant.

3) Quant à l'opportunité des différents communiqués, je ne sais pas si c'est réellement le rôle d'une organisation politique. Mais le football, peut-être plus en Corse qu'ailleurs, est un vrai enjeu social. Plus encore lorsqu'il s'agit du Sporting. Cela fait obligatoirement parler et des positions tranchées sont prises. A partir de là, une orga peut éventuellement prendre position. Dans le cas de CL, il y a le sentiment (fondé ou non) que la communauté corse est prise pour cible dans cette affaire, Corsica Libera se pose en défenseur de cette communauté, il est donc normal qu'il y ait réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Jeu 20 Oct - 16:21

1/ j'ignorais. Le MEI est une nébuleuse de verts recyclés. Ca m'étonne moins.

2/ en effet et je le déplore. Je crois que c'est Camus qui disait que mal nommer les choses ajoute au désordre du monde.

3/ Je crois, et ce n'est pas que pour CL seulement que je parle, que c'est un cas de récupération. Autant pour l'UMP. Imagine que le PS ou le parti radical vénézuelien s'insurge contre le traitement médiatique outrancier que subit le peuple de son pays à travers le cas de Cichero . Ca me fait le même effet. Les enjeux demeurent circonscrits au quantum de la sanction sportive qui sera infligée au club qui est un porte-drapeau de la Corse mais pas la communauté. Mais ce n'est pas propre à la Corse. Le fait de lire que le 1er ministre gallois s'insurge contre un carton rouge distribué à un joueur de son pays me sidère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Lun 24 Oct - 11:05

Jusqu'où ira cette affaire? Pour l'heure, personne ne le sait. Mais une chose est sûre, les débordements vécus lors du match Bastia - Lens du 15 octobre dernier (2-2) et les sanctions prises dans la foulée n'ont pas fini de faire parler. Hier dimanche, le comité de Corse de la Ligue des Droits de l'Homme a mis les pieds dans le plat, dans le but d'"attirer l’attention des citoyens et des instances dirigeantes du football sur la gravité de la banalisation d’une attitude propre à alimenter le ressentiment au sein d’une société socialement en souffrance. Elle redit son attachement au respect de tous les droits et au traitement à égalité pour tous." Rappelons que le Sporting sera privé de son stade Armand-Cesari, à titre conservatoire, au moins jusque fin novembre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Lun 24 Oct - 20:53

C'est à la ligue ou la fff de lancer une enquête indépendante, il faut que les instances du football donnent des réponses claires aux graves accusations émises contre les instances du football.

C'est le seul moyen d'apaiser les choses. Ce genre d'histoires peuvent mener très loin, faut il attendre qu'un fada fanatique fasse une énorme connerie ?

Le rôle des politiques n'est pas d'attiser, mais demander des explications entre dans leurs attribution...s, donner leur opinion est un devoir

Thiriez est présumé innocent, une enquête peut régler cette affaire. Le type est accusé tout comme pour Furiani une suspension provisoire. Pourquoi pas ?

J e n'ai aucun doute sur le résultat d'une enquête aprofondis sur le foot français, les collusions et la corruption.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   Jeu 8 Déc - 18:42

le député maire du pays de Lens qui s'en prend à Montebourg:lol:

Citation :
PS Pas-de-Calais : Delcourt traite Montebourg de "procureur aux côtés de M. Le Pen"

Le 08/12/2011 à 17:17


Le député-maire PS de Lens, Guy Delcourt, a accusé jeudi son homologue de Saône-et-Loire, Arnaud Montebourg, d'être devenu "procureur aux côtés de Marine Le Pen" à la suite des accusations de ce dernier sur des faits de corruption qui toucheraient des élus du Pas-de-Calais.

"Par ses déclarations intempestives concernant la fédération du Pas-de-Calais, Arnaud Montebourg, pourtant avocat, devient le procureur aux côtés de Marine Le Pen", souligne M. Delcourt dans un communiqué.

"Fort de rumeurs médiatiques, il livre en pâture la fédération du Pas-de-Calais, méprisant (..) l'ensemble des élus de Gauche, qui, selon ses propos, seraient tous corrompus", poursuit M. Delcourt. Il souligne qu'en tant qu'avocat, Arnaud Montebourg "aurait dû se souvenir que le jugement ne peut être prononcé que lorsque la preuve de la charge est judiciairement reconnue".

"Que cherche Arnaud Montebourg, cet embourgeoisé, qui se dit soit disant de gauche. Il sait qu'avec de telles déclarations à l'emporte-pièce, il se concubine avec Marine Le Pen", la présidente du FN et conseillère régionale du Nord/Pas-de-Calais, affirme encore le député.

Dans une lettre datée du 21 novembre, M. Montebourg avait mis en cause des élus socialistes du Pas-de-Calais, notamment le député-maire de Liévin, Jean-Pierre Kucheida.

Celui-ci est cité dans des courriers de dénonciation d'emplois fictifs et de financements occultes écrits par l'ancien maire PS d'Hénin-Beaumont, Gérard Dalongeville, lui-même mis en examen en avril 2009 pour détournement de fonds publics, faux en écriture et favoritisme dans une affaire de fausses factures.

M. Kucheida a démenti ces accusations, s'estimant "profondément diffamé" et affirmant qu'on essayait de "le déstabiliser sur le plan politique".



en prison ouais avec Guerini:twisted:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bastia Lens: le volet politique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bastia Lens: le volet politique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Politique e quistione corse-
Sauter vers: