Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Mar 4 Oct - 8:44

BASTA !

http://www.bastamag.net/article1782.html

Défense
« L’allégeance aux armes de la France », ou comment enrichir les industriels de l’armement

Par Jean-Christophe Mourrat (4 octobre 2011)

Que cache le serment d’« allégeance aux armes de la France », proposé par l’UMP le 20 septembre ? Pas seulement une chasse à l’électorat FN, mais également une tentative de rendre illégitime toute critique de la politique de défense, et des choix économiques qu’elle induit. Analyse.

Photo : EMA / Armée de l’Air

L’UMP a rendu publiques ses propositions en matière de défense nationale. Parmi celles-ci figure la proposition de « faire mention » de « l’allégeance aux armes de la France » lors d’un serment fait à l’occasion de la journée d’appel de préparation à la défense ou au moment de l’acquisition de la nationalité française.

Allégeance aux armes, et en cas de guerre ?

La conséquence la plus immédiatement visible de cette mesure est de rendre illégitime la mise en question des grandes décisions militaires, pourvu qu’elles soient assorties d’une rhétorique appropriée. Prenons l’exemple de la guerre en Irak. Le gouvernement des États-Unis n’a pas hésité à présenter l’Irak comme une menace imminente pour la sécurité du pays, et à trouver ainsi la justification pour une intervention armée [1]. Les raisons invoquées ont évolué par la suite, face à l’absence constatée d’armes de destruction massive une fois le pays envahi. Le gouvernement français a quant à lui choisi de ne pas s’engager dans cette guerre. Mais il aurait tout aussi bien pu en décider autrement, et nous expliquer lui aussi pourquoi la sécurité de la France était gravement menacée.

Nous, les gouvernés priés de prêter serment d’allégeance, savons donc à quoi nous en tenir. Si les gouvernants ne veulent pas la guerre, nous sommes libres de nous en réjouir. Dans le cas contraire, non seulement nous n’avons aucun moyen institutionnel pour nous y opposer (pas plus que le Parlement d’ailleurs), mais nous devrions en plus céder par avance notre consentement sans discuter, suivant le principe selon lequel le pouvoir a toujours raison (« might is right » comme disent les anglophones).

Concernant le serment d’allégeance, l’exemple des États-Unis a souvent été mis en avant. Le serment n’y est pourtant pas obligatoire. Les juges de la Cour suprême ont en effet estimé [2] qu’une telle « unification obligatoire de l’opinion » serait en contradiction avec le premier amendement de la Constitution des États-Unis sur la liberté d’expression. « Nous ne pouvons bénéficier de l’individualisme intellectuel et des riches diversités culturelles que nous devons à des esprits exceptionnels qu’au prix d’excentricités et d’attitudes anormales occasionnelles. Quand elles sont aussi insignifiantes pour les autres ou pour l’État que celles auxquelles nous avons affaire ici, le prix à payer n’est pas très élevé. Mais la liberté d’être différent n’est pas limitée aux choses peu importantes. Cela ne serait qu’une ombre de la liberté. Le test de sa substance est le droit à la différence concernant des choses qui touchent le cœur de l’ordre existant. S’il y a une étoile fixe dans notre constellation constitutionnelle, c’est bien qu’aucun officiel, aussi important qu’il soit, ne peut dicter ce qui doit être orthodoxe en matière de politique, nationalisme, religion, ou toute autre question d’opinion. » Quel dommage que cet aspect de la tradition politique états-unienne ne soit pas mieux connu de l’UMP !

Défendre les industries de l’armement

Un second objectif, moins évident a priori mais clairement revendiqué par les parlementaires, est de faire passer l’idée que les activités de défense sont vitales à la « cohésion de notre nation » [3], et surtout sa conséquence : rogner sur le budget alloué à la défense est inacceptable.

Jean-François Copé : « Le projet du PS nous inquiète énormément [...]. On peut craindre que, comme sous Jospin, le budget de la Défense soit un budget qui fasse l’objet d’un sacrifice, dans l’esprit des socialistes. C’est un sujet extrêmement grave, extrêmement important » [4].

La tribune parue dans le Figaro du 20 septembre dernier est également explicite : « Jusqu’où iront-ils ? De la suppression des cérémonies du 14 juillet, au désengagement militaire de la France sur la scène internationale en passant par la création fièrement annoncée de centaines de milliers de postes de fonctionnaires et d’emplois aidés, le PS et les Verts feraient du budget de la Défense une variable d’ajustement budgétaire, promis à une réduction inexorable. [...] A l’opposé de cette vision et dans le cadre de son projet pour 2012, l’UMP s’engage à soutenir avec force le maintien de la Défense comme priorité budgétaire. »

Conflit d’intérêt

Au sein de l’armée, l’emploi n’est pas la priorité de l’UMP, puisque la loi de programmation militaire de 2009 prévoit la suppression de 54 000 emplois (sur 320 000). De 2008 à 2009, le budget de la Défense a pourtant augmenté de 10 % (soit 1,1 milliard d’euros), tandis que le financement des équipements, c’est-à-dire les commandes destinées à l’industrie de l’armement, ont progressé de 20 % (102 milliards d’euros de commandes sont prévus pour la période 2009-2014).

La tribune du Figaro citée plus haut est signée notamment par Jean-François Copé et Hervé Mariton, mais également par... Serge Dassault, propriétaire du titre, qui tire sa fortune estimée à 9,3 milliards de dollars (soit 1,7 milliard de plus qu’en 2010) de l’industrie de l’armement. Le conflit d’intérêt ne prend même plus la peine d’être discret. Une autre proposition majeure du groupe UMP est la création d’un fonds d’investissement pour les industries dites « de souveraineté » (soit, pour eux, les secteurs de la défense, de l’aéronautique, du nucléaire, du spatial, et de la sécurité).

Les dépenses militaires de la France s’élèvent pourtant déjà à plus de 60 milliards de dollars en 2010. Seuls les États-Unis et la Chine dépensent davantage. En proportion du PIB, les dépenses militaires de la France sont plus élevées que celles de l’Allemagne de plus de 60 % [5]. La France est également le troisième exportateur d’armes au monde. Sur la période 2005-2009, les deux pays achetant le plus d’armes à la France ont été les Émirats arabes unis (pour 2 713 millions d’euros), et l’Arabie Saoudite (1881 M€). Le Pakistan (543 M€) ou l’Égypte de Moubarak (234 M€) ont également été de très bon clients [6].

Le message de la tribune publiée par le Figaro a le mérite de la clarté : loin des beaux discours sur la concurrence et le marché libre, l’État français doit s’engager encore davantage pour assister les industries militaires dans leurs nobles activités, au lieu de gaspiller son argent dans des actions aussi inutiles que la lutte contre le chômage ou l’embauche de personnel dans la santé ou l’éducation.

Que faire de l’opinion ?

De quelle manière les Français aborderaient-ils la gestion du budget de l’État ? Il n’est pas facile de répondre à cette question, mais une étude a été réalisée auprès des citoyens états-uniens, visant à déterminer leurs décisions concernant la réduction du déficit public. Le résultat de l’étude est que les sondés « proposent des changements très différents de ceux mis en avant par le gouvernement Obama ou la Chambre des représentants à majorité républicaine. La plus grande différence est que le public est favorable à des coupes majeures dans le budget de la Défense, alors que le gouvernement et la Chambre des représentants proposent une augmentation modérée. Cependant, le public souhaite également davantage de dépenses dans la formation, l’éducation et le contrôle de la pollution, que le gouvernement ou la Chambre des représentants. »

Les signataires de la tribune au Figaro concluent par cette phrase : « La Défense ne doit pas être sacrifiée sur l’autel de la démagogie. » Il ne leur échappe donc pas que leurs propositions ne sont certainement pas très populaires. Mais faire ce que souhaite la majorité, quelle démagogie ce serait...
Notes

[1] Voir les nombreuses citations recueillies dans l’article "In Their Own Words : Iraq’s ’Imminent’ Threat", Center for American progress, 29 janvier 2004.

[2] Décision "West Virginia State Board of Education v. Barnette", 319 U.S. 624 (1943).

[3] Voir le document de l’UMP.

[4] Voir la vidéo

[5] Chiffres du Stockholm International Peace Research Institute. Les chiffres donnés par le "World factbook" de la CIA sont quasiment identiques.

[6] Les exportations d’armement de la France en 2009, Annexe 6. Rapport au Parlement, août 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Mnt
Pascual Garrido
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 117
Date d'inscription : 06/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Mar 4 Oct - 9:50

un Patriot Act à la française en somme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Mar 4 Oct - 10:40

cette proposition est une bêtise en elle-même. Chaque fois que je passe à Teghime, je m'arrête et parfois je relis les plaques dédiées aux goumiers et autres tirailleurs morts en cet endroit. Ils n'avaient prêté serment à personne et maintenant, on inflige cette humiliation à leurs petits-enfants. Car, au-delà des relations incestueuses entre état et industries de l'armement, il y a une fois de plus, exploitation d'un thème directement issu des conversations du café du commerce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 57
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Mar 4 Oct - 20:06

Exact Antone, cette proposition est une connerie et en plus mal présentée, comme beaucoup de choses (certainement) faite à la hâte
Mais ne sois pas aussi sectaire que ces gens-là stp, ça ne te ressemble pas amicu
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Mar 4 Oct - 20:27

Où il est sectaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Mer 5 Oct - 5:35

Sad sectaire, c'est dur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 57
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Mer 5 Oct - 8:05

Ghjuvanni a écrit:
Où il est sectaire ?

Pas sur ce post, mais sur un ensemble de choses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 57
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Mer 5 Oct - 8:07

Antone a écrit:
Sad sectaire, c'est dur.

Bon c'est vrai que le mot est dur, je le retire, mais il me manque du vocabulaire pour exprimer ce que je ressens
Donc stp amicu, ne sois pas (même si ce n'est qu'un peu) comme ceux que tu veux combattre
J'espère avoir adouci mon premier message
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chjucu
Abdel Ben Corsar
Abdel Ben Corsar
avatar

Nombre de messages : 2034
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Mer 5 Oct - 9:38

J'aime l'article qui commence par une référence au FN, ça pose le ton Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-babel.com/home/index.php#
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Mer 5 Oct - 10:28

FILIPPUNIULINCU a écrit:
Ghjuvanni a écrit:
Où il est sectaire ?

Pas sur ce post, mais sur un ensemble de choses

sectaire, Filppu c'est très négatif! C'est ni plus ni moins qu'un synonyme d'intolérant. Le fait que tu aies pu me trouver sectaire sur un certain nombre de choses me fait, pour ne rien te cacher, un peu de peine. Je suis engagé, j'ai des convictions affirmées mais je laisse tout le monde s'exprimer en respectant la parole de l'autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 57
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Mer 5 Oct - 11:15

Antone a écrit:
FILIPPUNIULINCU a écrit:
Ghjuvanni a écrit:
Où il est sectaire ?

Pas sur ce post, mais sur un ensemble de choses

sectaire, Filppu c'est très négatif! C'est ni plus ni moins qu'un synonyme d'intolérant. Le fait que tu aies pu me trouver sectaire sur un certain nombre de choses me fait, pour ne rien te cacher, un peu de peine. Je suis engagé, j'ai des convictions affirmées mais je laisse tout le monde s'exprimer en respectant la parole de l'autre.

J'ai reconnu mon erreur, le mot sectaire est bien trop fort
Embarassed
Maintenant, c'est vrai que tout le monde peut s'exprimer au niveau politique, je le reconnais également, mais même si je n'aime pas le président en place, le prochain ou la prochaine fera il (elle) mieux ?
Sans dire que tout est de la faute de l'ancien qui est l'actuel maintenant, qui en 2007 n'avait personne pour le contrer et c'est bien dommage
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Jeu 6 Oct - 14:05

Chjucu a écrit:
J'aime l'article qui commence par une référence au FN, ça pose le ton Laughing

En même temps, cette proposition ne peut que laisser penser à un certain ratissage de voix FN... Ce n'est pas biaiser les choses que de dire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Jeu 6 Oct - 17:12

à mon avis, c'est même le but. Le reste, c'est du bonus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Chjucu
Abdel Ben Corsar
Abdel Ben Corsar
avatar

Nombre de messages : 2034
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Ven 7 Oct - 6:21

Ghjuvanni a écrit:
Chjucu a écrit:
J'aime l'article qui commence par une référence au FN, ça pose le ton Laughing

En même temps, cette proposition ne peut que laisser penser à un certain ratissage de voix FN... Ce n'est pas biaiser les choses que de dire ça.

Ce que je veux dire c'est que n'importe quel article parlant d'une proposition d'un groupe d'élus (dans l'opposition ou non) pourrait commencer par une phrase du type : "que cache [proposition X], proposé par [Y] ? Pas seulement une chasse à l’électorat [Z]"

Et si en plus Z=FN (possible si n'importe quelle [proposition X] est assimilée à une notion de type autoritaire ou raciste) on tape souvent le gros lot, bref, une réflexion journaliste du même niveau qu'un sujet de forum Internet qui part avec un point godwin...

La question de savoir si il est utile ou non de conserver une armée puissante est à mon humble avis le coeur du sujet mais bien peu débattue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-babel.com/home/index.php#
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Ven 7 Oct - 7:02

Sur la question de Chjucu, quelques remarques personnelles:

1/ à quand remonte la dernière victoire de l'armée française engagée dans une guerre classique? Sauf erreur de ma part, c'est Valmy avec comme particularité d'avoir une armée de conscrits.

2/ j'évoque la conscription pour dire à quel point je trouve que la suppression du service national a été une erreur.Il y avait des défauts (perte de temps, piston, hiérarchie obtuse parfois vis à vis des sursitaires sur-diplomés etc..) mais c'était un système qui présentait des qualités: creuset (on y rencontrait des jeunes gens issus de milieux différent et c'est un euphémisme), détection de l'illettrisme, apprentissage de données de base de la vie en société (je sais, c'est ringard mais on peut en discuter), et surtout participation du plus grand nombre à la chose militaire. Sentiment national (ringard bis) mais de façon plus prosaïque, concours gratuit à la logistique et formation de réservistes.

3/ le service national a été supprimé parce qu'il coûtait trop cher. Ce constat partait de l'idée que la guerre désormais se jouerait non pas sur le nombre mais sur la technique. Donc, une armée puissante mais moins nombreuse prévue pour des théâtres extra-européens. Avec le credo réaffirmé de la dissuasion nucléaire.

En synthèse, je ne sais pas si l'armée actuelle est adaptée ou pas. Je crois qu'il faut qu'elle soit puissante mais je la préférerais plus citoyenne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Chjucu
Abdel Ben Corsar
Abdel Ben Corsar
avatar

Nombre de messages : 2034
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Ven 7 Oct - 7:38

J'aurais au moins cité des victoires Napoléoniennes postérieures, si c'est pour évoquer des guerres France toute seule VS altri.

Sinon pour le côté citoyen, le problème à mon avis est que le sentiment national français est tellement dilué dans la volonté des dirigeants de le dissoudre dans l'Europe comme valet de l'Empire, que service national ou pas, il faudrait un mouvement de réaction important (agression militaire d'un autre pays par exemple) pour "motiver" des troupes plus nombreuses que l'armée de métier actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-babel.com/home/index.php#
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Ven 7 Oct - 8:07

le problème de Napoléon, c'est qu'il a remporté des batailles mais a perdu la guerre. C'est pour ça que je cite plutôt Valmy parce que la victoire contre la Prusse aboutit à la fin de la Royauté et au début du cycle républicain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
SEBASTIEN22
Pascual Garrido
avatar

Nombre de messages : 2636
Age : 43
Localisation : PLANCOET
Date d'inscription : 04/05/2011

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Ven 7 Oct - 17:05

Evidemment, l'armée c'est une école de la vie. Une connerie de l'avoir arrêté, un choc des cultures, un métissage social. L'armée, si ringarde soit elle, était un bon temps quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.supporterduscbastiaenbretagne.com
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Ven 7 Oct - 17:08

il fallait quelques aménagements tout de même. J'ai fait le service à 24 ans et ils m'en ont fait baver. Mais c'est vrai que j'ai rencontré des gens que normalement je n'aurais pas dû cotoyer. Et avec qui ça s'est bien passé. Une rare occasion de métissage social en effet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
SEBASTIEN22
Pascual Garrido
avatar

Nombre de messages : 2636
Age : 43
Localisation : PLANCOET
Date d'inscription : 04/05/2011

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Ven 7 Oct - 17:13

J'avais 18 ans, je me suis retrouvé avec des Réunionnais, des calédoniens, avec des gars qui avaient 10 ans de plus que moi qui faisait médécine et bien d'autres encore, crois moi cela te forge le caractère!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.supporterduscbastiaenbretagne.com
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Sam 8 Oct - 14:43

Moi je m'en fous, si elle était encore en vigueur, je me serais fais passer pour fou ou bien j'aurais déserté cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Sam 8 Oct - 15:50

ah ah..j'ai essayé mais j'ai pas pu. Le problème c'est que tant qu'à le faire, je voulais enseigner mais ils n'ont pas voulu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Sam 8 Oct - 16:26

j'en ai bavé, j'ai mème pleuré (formation "cofus en Bretagne), j'ai hai l'armée et les militaires mais avec le recul, des années après, l'armée est la meilleure chose qui puisse arriver niveau gain de maturité et apprentissage de la vie pour les gamins.
niveau métissage, brassage social et vie en communauté il n'y a pas mieux.

Chirac a commis une énorme connerie en la supprimant.

il n'y a qu'à voir tous les jeunes sans repères ni valeurs depuis sa suppression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 57
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Sam 8 Oct - 18:19

J'ai perdu 51 semaines de ma vie en la faisant en Allemagne, faut dire que lors des 3 jours je me suis un peu foutu de leurs gueules à ces c*ns là, et du coup j'ai perdu pas mal de fric aussi
J'ai été obligé de les menacer de déserter pour pouvoir passer mon concours et j'ai payé la totalité du train et ils m'ont décompté une 36 heures, sympa ces enc....
Et en plus je voulais faire le TAM (tir armement munitions et ces c*ns là m'ont envoyés en escadron de combat, du grand n'importe quoi
De plus, je connaissais la vie en communauté, le métissage (sports d'équipes et colos) donc pas besoin de l'armée pour ma part
Par contre pour certains ça a pu (peut-être) faire du bien, notamment aux gros égoïstes mais bon, de toutes façons ça a été supprimé, ce n'était plus viable, trop coûteux

Par contre ça avait un avantage pour les politiques, ça faussait les chiffres du chômage
Mitterrand avait promis de le réduire à 6 mois dès son arrivée au pouvoir et bien on attendu et j'ai fini mon année
Good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chjucu
Abdel Ben Corsar
Abdel Ben Corsar
avatar

Nombre de messages : 2034
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   Lun 10 Oct - 7:22

De toute façon même si le service avait perduré, il y a fort à parier que son caractère de "fabrication de Français" ait disparu, c'est le sens de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-babel.com/home/index.php#
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce qu'il y a derrière le "serment aux armes" de l'UMP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Politique e quistione corse-
Sauter vers: