Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shoot again (pour les anciens)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Shoot again (pour les anciens)   Mar 28 Juin - 15:12


Citation :

Philippe Paoli a été la cible d'un ou plusieurs tueurs aujourd'hui vers 14 heures, au centre de Folelli (sud de Bastia) alors qu'il circulait sur un scooter. Ses agresseurs ne lui ont semble-t-il laissé aucune chance et la victime est décédée avant l'arrivée des secouristes. Cet homme âgé de 41 ans était un proche du leader nationaliste Charles Pieri, interpellé il y a dix jours dans le sud de la Corse.
La vicitme avait été condamné en mai 2005 à sept ans de prison pour " recel d'abus de biens sociaux " et " financement d'une entreprise terroriste ". Sa peine avait été ramené à six ans, en appel, un an plus tard.


Citation :

Homicides en Corse



330 assassinats (dont cinq élus) et 242 tentatives d'homicide depuis 1995.
40 homicides, dont un tiers dans des règlements de comptes, et 15 tentatives d'homicide en 2010

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 57
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Mar 28 Juin - 15:22

Chevalet 17 au moins peu-être même 18
Il a été rafalé d'après moi
Ca continue encore et encore ...
arf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 57
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Mar 28 Juin - 15:23

Sinon le titre est particulièrement bien trouvé car ce ne fut pas un "one shot"
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Mer 29 Juin - 20:22

Par qui sont protégés les voyous, là est sans doute la question .... tout cela pu le fric et la corruption
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 57
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Jeu 30 Juin - 7:18

vince a écrit:
Par qui sont protégés les voyous, là est sans doute la question .... tout cela pu le fric et la corruption
Par qui dis tu ?
Par les politiques, juges, avocats et journalistes, comme protection on ne fait pas mieux
arf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Jeu 30 Juin - 15:17

FILIPPUNIULINCU a écrit:
vince a écrit:
Par qui sont protégés les voyous, là est sans doute la question .... tout cela pu le fric et la corruption
Par qui dis tu ?
Par les politiques, juges, avocats et journalistes, comme protection on ne fait pas mieux
arf

Nouss vivons une drole d'époque on fini par douter de tout, rien de pire que le doute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Jeu 30 Juin - 15:42

Citation :
Charles-Philippe Paoli, militant de longue date de la mouvance indépendantiste, était membre de l'exécutif de Corsica Libera et faisait partie du cercle de Charles Pieri.
Originaire de Pruno, dans l'Ampugnani, où il résidait avec sa famille, Charles-Philippe Paoli était associé dans une entreprise de BTP. Celle-ci dont il était le cogérant était en train d'achever pour le compte d'une société de promotion continentale la construction d'une résidence à Santa-Maria-Poggio. Résidence dont l'un des appartements a été soufflé, le week-end dernier, par une charge explosive. Sur les murs, figuraient plusieurs inscriptions et notamment le sigle FLNC. Une signature qui, à l'heure actuelle, n'a été étayée par aucune revendication officielle.

il y a une réaction que je trouve pleine de bon sens sur un autre forum insulaire:

Citation :
membre de l'éxécutif de Corsica Libera qui dénonce la spéculation foncière en Corse. Cependant, il gagnait sans doute honorablement sa vie en travaillant pour une entreprise non Corse qui "bétonne" le littoral pour vendre des apparts à des estivants non corses. C'est le paradoxe Corse : de grands principes idéologiques mais appliqués avec tant de désinvolture qu'ils en deviennent parfaitement ridicules.
Sans compter la violence barbare que tout cela génère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Lun 11 Juil - 7:14

Citation :

Les indépendantistes clandestins du FLNC rendent hommage lundi à un militant indépendantiste assassiné le 28 juin en Haute-Corse et nie avoir participé à un attentat deux jours plus tôt contre un complexe touristique où travaillait son entreprise.
"Philippe (Charles-Philippe Paoli) était un militant historique de notre organisation (...) ceux qui ont accompli cet acte n'ont pas mesuré sa portée ni ses conséquences", écrit le Front de libération nationale de la Corse (FLNC) dans un communiqué transmis à l'AFP après une conférence de presse clandestine.
Le FLNC rend hommage dans ce communiqué à la mémoire de M. Paoli, dont la mort "injuste et inexplicable", qui intervient "au moment où le mouvement national est en passe d'arracher d'importantes avancées politiques", le "rend triste" mais "renforce (sa) détermination".
Membre de l'exécutif du parti indépendantiste Corsica Libera et proche de l'ancien dirigeant nationaliste Charles Pieri, Charles-Philippe Paoli, âgé de 41 ans, a été tué par balles le 28 juin à Folelli (Haute-Corse) alors qu'il circulait en deux-roues.
Deux jours auparavant, un attentat avait visé une résidence touristique à Santa-Maria-Poggio (Haute-Corse) dans laquelle son entreprise de BTP travaillait. Des inscriptions dénonçant la spéculation immobilière accompagnées du sigle FLNC avaient été tracées sur un bâtiment.
"Nous démentons toute participation à l'attentat contre le complexe Melody dont Philippe n'était ni gérant ni propriétaire", affirme le FLNC qui accuse "un groupe mafieux" d'être l'auteur de cet assassinat.
Corsica Libera avait déclaré lors d'une conférence de presse le lendemain de l'assassinat que l'attentat ne visait pas M.Paoli.
Estimant que "la situation de chaos que connaît la Corse aujourd'hui est le résultat de la politique menée par l'Etat français", le groupe clandestin considère qu'"il appartient maintenant au mouvement national dans sa diversité de s'affirmer comme l'alternative".
"Nous n'abandonnerons jamais ce que nous avons entrepris le 5 mai 1976", date de création du FLNC, est-il précisé.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Lun 11 Juil - 16:51

C'est catastrophique cette situation et toutes ces victimes. Il 'y aussi une impression que les coupables ne sont jamais arrétée ce qui peut passer pour un manque de performance au niveau de la résolution de telles affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 57
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Lun 11 Juil - 17:31

vince a écrit:
C'est catastrophique cette situation et toutes ces victimes. Il 'y aussi une impression que les coupables ne sont jamais arrétée ce qui peut passer pour un manque de performance au niveau de la résolution de telles affaires.

Et pourtant l'Île est petite, tout le monde se connait au moins pour les résidents (ou presque) et les puttachji ça y va
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnt
Pascual Garrido
avatar

Nombre de messages : 2675
Age : 117
Date d'inscription : 06/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Lun 11 Juil - 18:17

Tout ça c'est à cause d'I Fratelli F. (IFF en somme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Lun 11 Juil - 18:21

tutt'inseme ouais, ouais...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
JUDAS
Pascual Garrido
avatar

Nombre de messages : 2039
Age : 116
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Lun 11 Juil - 19:01

Il y en a tout un paquet qui evite de descendre du village clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 57
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Lun 11 Juil - 20:40

JUDAS a écrit:
Il y en a tout un paquet qui evite de descendre du village clown

Oui, mais il y en a qui peuvent monter
affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Mer 9 Nov - 14:35

+2

Depuis le 1er janvier, 22 personnes ont été abattues en Corse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Mer 9 Nov - 18:56

Antone a écrit:
+2

Depuis le 1er janvier, 22 personnes ont été abattues en Corse.

Puisque nous vivons dans un monde de statistiques, je pose la question suivante ça baisse ou ça augmente ? Parce que cela change tout ?

Je suis allé ce jour pour lire les commentaires sur le site du figaro je fais cela souvent sans participer jamais.

Concernant un article sur Carlos, il est possible de lire des dizaines d'appel au meurtre Aucune inquiétude pour les posteurs et total liberté d'expressions sur les forums du figaro (largement de quoi rire dans un autre contexte).

Sur le fait de pouvoir tout dire et l'absence de censure je suis d'accord, sur l'impunité concernant l'appel au meurtre je dis non, il faut assumer, la violence et la radicalisation violente m'inquiète sérieusement, la loi puni l'appel au meurtre, il convient de faire appliquer la loi, me semble t il ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SEBASTIEN22
Pascual Garrido
avatar

Nombre de messages : 2636
Age : 43
Localisation : PLANCOET
Date d'inscription : 04/05/2011

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Mer 9 Nov - 19:19

Ce qui nous fait un total de 2 par mois, triste record,si cela en est un?? Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.supporterduscbastiaenbretagne.com
JUDAS
Pascual Garrido
avatar

Nombre de messages : 2039
Age : 116
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Mer 9 Nov - 19:26

Si vous tapez meurtre dans notre ami google ,vous allez vite vous rendrez compte que la Corse n'est pas la région ou il y a le plus d'homicides
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Mer 9 Nov - 19:57

JUDAS a écrit:
Si vous tapez meurtre dans notre ami google ,vous allez vite vous rendrez compte que la Corse n'est pas la région ou il y a le plus d'homicides

Et par rapport au nombre d'habitant officiel ? Il y a plus de 100 000 personnes non comptabilisés dans les recencements , j'ai mes sources ...

Il y a pire et alorx, l'impunité doit elle continuée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Jeu 10 Nov - 17:16

si tu rapportes au nombre d'habitants même majoré de x%, tu arrives à un pourcentage supérieur à celui de Palerme. Et il faut intégrer à la réflexion le fait que la Corse est une région plutôt rurale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Jeu 10 Nov - 20:25

Antone a écrit:
si tu rapportes au nombre d'habitants même majoré de x%, tu arrives à un pourcentage supérieur à celui de Palerme. Et il faut intégrer à la réflexion le fait que la Corse est une région plutôt rurale.

Je suis d'accord il y a un recours a la violence qui est absolument incroyable. Il faut peut être mettre cela en parallèle avec une certaine impunité des voyoux, le nombre d'affaire non élucidé ni même pris en compte est hallucinant ... Quelles sont les possibilités dans un tel contexte. Je vais le dire vite et m'auto censuré rapidement, combien de personnes jouissent d'une impunité totale et font suer tout le monde, pneus crevés, cochons dans les maisons, cloture détruites, bêtes dans les cimetières, voitures brulées, vol de bêtes, faux actes de propriétés, spoliation de vieux, et rien a attendre des forces de l'ordre, comment peuvent faire les victimes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Ven 25 Nov - 17:53

le mort du jour est un éleveur ou paysan, je ne sais pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Lun 28 Nov - 18:27

Antone a écrit:
le mort du jour est un éleveur ou paysan, je ne sais pas.
Un éleveur porcin ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Lun 9 Avr - 8:58



Les spécialistes de la police technique et scientifique ont passé au peigne fin la zone où Jean-Pierre Rossi a été fauché par la charge explosive.


Il était près de 2 heures du matin, dans la nuit de samedi à dimanche, lorsque Jean-Pierre Rossi a été victime d'une charge explosive, à proximité de son établissement du centre-ville. Ses jours sont en danger
Le pronostic vital est engagé. La victime se trouve entre la vie et la mort. » Hier soir, le procureur de la République Thomas Pison confirmait ce qui avait été répété en boucle durant toute la journée : l'état de santé de Jean-Pierre Rossi, gravement blessé dans l'attentat qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche à Ajaccio, était jugé « critique ». Une nouvelle alarmante qui avait commencé à se répandre alors que l'ambulance le transportant au centre hospitalier de la Miséricorde venait seulement de quitter les lieux.

Il était près de 2 heures du matin lorsque le restaurateur ajaccien, âgé de 56 ans, a été fauché par une charge explosive. Cette dernière avait été placée au niveau de conteneurs d'ordures ménagères disposés à l'angle de la rue Général-Fiorella et de la rue Maréchal-Ornano, en plein centre-ville. Jean-Pierre Rossi était sorti de l'établissement dont il assurait la gérance, le Casa Bahia Kebab, au 3 rue Général-Fiorella. Il semblerait qu'il avait déposé ses poubelles dans l'un des conteneurs lorsque l'explosion s'est produite.

Chaos complet

Elle s'est avérée d'une violence extrême. Les véhicules stationnés à proximité, parmi lesquels deux 4x4, ont été fortement endommagés. Tandis que les vitrines de plusieurs commerces étaient détruites et que de nombreuses fenêtres du voisinage volaient en éclats sous l'effet du souffle.

Un chaos complet venait de s'abattre sur ce secteur de la ville très apprécié des noctambules, en raison de la fermeture tardive de plusieurs de ses bars et restaurants. Et le quartier était loin d'être désert en cette nuit de week-end prolongé. Sitôt la stupeur passée, plusieurs personnes se trouvant à proximité semblent d'ailleurs s'être portées spontanément au secours de Jean-Pierre Rossi, qui gisait sur la chaussée, en sang.

Les faits s'étant produits seulement à une centaine de mètres du commissariat d'Ajaccio, les hommes de la sécurité publique ont immédiatement délimité un large périmètre autour de la zone. Dans un climat parfois inquiétant, notamment lorsqu'un policier a ordonné à plusieurs personnes de s'éloigner rapidement au cas où une deuxième charge venait à être découverte…

Une fois l'évacuation de la victime assurée, les spécialistes de la police technique et scientifique sont entrées en scène. À l'aide d'un projecteur, ils se sont employés à dénicher le moindre indice parmi les innombrables détritus répandus sur la chaussée. Un travail de fourmi rendu compliqué par la pluie qui est violemment tombée à plusieurs reprises en fin de nuit.

Il n'en reste pas moins que certains éléments paraissaient déjà en mesure de « parler » dès hier matin. Le substitut du procureur Étienne Perrin laissait ainsi entendre que des morceaux d'extincteur auraient été retrouvés. Pouvant fournir, si cela était confirmé, une première piste sur le « contenant » utilisé pour la charge. Néanmoins, la nature même de l'explosif restait encore incertaine hier.

Autre élément fourni par le parquet, dès les premières heures de l'enquête de flagrance confiée à la direction régionale de la police judiciaire d'Ajaccio : il a été immédiatement établi que Jean-Pierre Rossi n'était pas porteur de la charge qui a explosé, mais en a bien été la victime.

Charge déclenchée à distance ?

Pour quelles raisons le restaurateur s'est-il donc trouvé impliqué dans cet attentat ? Le mystère reste pour l'heure entier. Dans le quartier, hier, de nombreux riverains faisaient part de leur perplexité. Évoquant l'hypothèse - également prise en compte par les policiers - que Jean-Pierre Rossi n'était pas la personne visée. Autrement dit que les auteurs se seraient trompés de cible…

Rien ne permettait cependant de l'assurer hier. Le parquet préférant conserver, sans trancher, les deux pistes initiales suivies par les enquêteurs : un attentat ciblant un établissement ou une personne physique.

Si l'hypothèse d'un acte terroriste perpétré contre une institution publique, du fait d'une certaine proximité avec le commissariat et la préfecture, a tout de suite été écartée (voir page suivante), des sources proches de l'enquête évoquaient un scénario qui, s'il était vérifié, s'avérerait particulièrement retors. À savoir une charge qui aurait pu être déclenchée à distance par un guetteur disposant d'un dispositif de mise à feu… Élément qui n'a pas été confirmé par le procureur Thomas Pison, tout comme l'utilisation de vis et de boulons dans la charge explosive d'ailleurs.

Aujourd'hui et les jours prochains, les policiers de la PJ vont donc continuer à explorer diverses pistes. Sachant que la thèse d'un différend d'ordre privé paraît figurer en bonne place. Mais il faudra sans doute viser large. Avec une première certitude, le profil de la victime ne présente pas d'éléments marquants. Thomas Pison a ainsi indiqué que Jean-Pierre Rossi était certes connu de la justice pour des faits de « violences volontaires » remontant à 2010 mais, a-t-il précisé, sans lien avec des affaires de banditisme ou une quelconque activité politique.

« L'enquête avance », a néanmoins assuré le magistrat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   Lun 9 Avr - 8:59



C'est en haut de cette piste du hameau de Quinzena que s'est noué le drame.José Martinetti


L'ancien militant nationaliste de l'ANC est tombé dans un guet-apens, avec son beau-frère, alors qu'il allait nourrir ses vaches sur sa propriété située au hameau de Quinzena, à proximité du village


Stupeur et consternation hier après-midi en Plaine orientale à l'annonce de l'assassinat de Jo Sisti, éleveur de 59 ans, et de Jean-Louis Chiodi, commerçant de 51 ans, propriétaire avec son épouse du magasin Évolution à Ghisonaccia. Deux hommes particulièrement connus et appréciés de toute la population de la région, et de bien au-delà d'ailleurs. Les circonstances ne sont pas encore très bien établies. Mais il semble d'ores et déjà acquis que les victimes étaient attendues par un ou plusieurs tireurs.

Éleveur à Pietrosu depuis de nombreuses années, sur un vaste terrain familial situé au hameau de Quinzena, à quelques kilomètres du village, Jo Sisti avait l'habitude de s'y rendre chaque matin. Même rituel donc chaque jour pour cet agriculteur qui venait nourrir ses bêtes. Hier encore, à la sortie nord du hameau, fidèle à ses habitudes, Jo Sisti emprunte une piste longue d'un peu plus de 200 mètres pour se rendre sur sa propriété. Il est accompagné par son ami Jean-Louis Chiodi, venu lui donner un coup de main en ce jour de Pâques, histoire, très certainement, de terminer plus tôt la journée pour pouvoir se retrouver à table, en famille. Car Jean-Louis Chiodi est également le beau-frère de Jo Sisti.

Malheureusement, cette journée Pascale va très vite tourner au drame.

Au volant de son Toyota 4x4, Jo Sisti grimpe sur la piste qui va le mener jusqu'à une barrière délimitant son terrain clôturé. Selon les premiers éléments en notre possession, et les témoignages de très nombreuses personnes présentes sur place hier en fin d'après-midi, parmi lesquelles les élus de la microrégion, il semblerait que Jean-Louis Chiodi soit descendu du véhicule pour ouvrir la barrière de la propriété. Ce serait à ce moment précis qu'il aurait été abattu d'un coup de fusil de chasse dans l'abdomen. Il aurait été achevé d'une balle de 11,43 dans la tête.

Assistant impuissant à la scène, Jo Sisti aurait alors tenté de fuir. Il aurait sauté de son Toyota en marche avant d'être abattu à son tour de deux balles de 11,43 dans le corps et d'une balle dans la tête, peut-être par un deuxième tireur. Le véhicule, sans frein à main, aurait alors roulé sur la malheureuse victime, avant de s'arrêter quelques mètres plus loin, stoppé par un rocher. Du sang aurait été retrouvé sur la roue avant gauche du 4x4.

Les deux corps découverts vers 15 heures

Les faits se seraient donc déroulés tôt hier matin. On évoquerait 8 heures. Mais les corps n'ont été retrouvés qu'hier, dans l'après-midi, vers 15 heures.

S'inquiétant de ne pas voir rentrer son époux à midi, Mme Chiodi se rendit sur la propriété accompagnée d'une parente et fit la macabre et terrible découverte : Jo Sisti et Jean-Louis Chiodi baignant dans une marre de sang, tandis que le moteur du 4x4 tournait toujours. Jo Sisti et Jean-Louis Chiodi étaient inconnus des services de police. Leurs enfants, en revanche, avaient eu maille à partir avec la justice dernièrement. Le procureur de la République de Bastia, Dominique Alzéari, sur place vers 18 heures, a confirmé l'identité des victimes en se refusant de faire un lien avec l'affaire pour laquelle étaient impliqués les deux fils des victimes, « leurs enfants font partie d'un ensemble de personnes qui depuis quelque temps font l'objet d'investigations et d'une procédure d'information. Mais je ne veux y voir aucun lien pour le moment », a-t-il lancé à voix basse, visiblement tendu par la situation.

Il est vrai que sur les lieux du double homicide les familles des victimes ont eu des mots sévères à destination des forces de gendarmerie, les accusant même d'être« à l'origine de ces assassinats ». L'enquête de flagrance a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie. L'identité judiciaire était également sur place pour relever divers indices.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shoot again (pour les anciens)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shoot again (pour les anciens)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Politique e quistione corse-
Sauter vers: