Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du rififi chez les ripoux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Du rififi chez les ripoux   Mar 15 Fév - 19:40


Et une affaire de plus, on devient blasé, faut il pour autant baisser continuer à faire comme si de rien n'était ?

Citation :
Les parents de Michèle Alliot-Marie ont acheté les parts d'une société civile immobilière à l'homme d'affaires Aziz Miled pendant les vacances tunisiennes de leur fille, écrit Le Canard enchaîné.


la famille Alliot-Marie faisait ainsi "des affaires" avec un proche de l'ex-président Ben Ali "en pleine révolution tunisienne".

L'entourage de la ministre des Affaires étrangères a répondu que cette éventuelle transaction "ne concerne en rien Michèle Alliot-Marie." "Cela concerne ses parents exclusivement", a-t-on dit à Reuters.

Mise en cause pour ses vacances tunisiennes, trois semaines avant la chute du régime, Michèle Alliot-Marie avait elle-même indiqué avoir voyagé avec ses parents, âgés de 92 et 94 ans, lors de la trêve de fin d'année.

Elle a également reconnu avoir pris place à deux reprises à bord d'un jet privé d'Aziz Miled pour se rendre dans une station balnéaire et faire une excursion avec sa famille.

Elle a cependant affirmé que l'homme d'affaires tunisien n'était pas proche du clan Ben Ali mais "une victime" de l'entourage de l'ancien président, qui aurait capté des parts de certaines de ses sociétés.

Selon le Canard enchaîné, les parents de Michèle Alliot-Marie ont profité du séjour de la ministre pour racheter la totalité des parts d'une société civile immobilière appartenant à Aziz Miled et dans laquelle ils possédaient déjà 13%.

Compte tenu des procédures en vigueur en Tunisie, cette opération immobilière a été "forcément préparée de longue date", avance l'hebdomadaire.

Le montant exact de la transaction inscrite dans le registre municipal de Tabarka et dont il publie des extraits n'est pas connu, car seule la valeur nominale des parts y figure, ajoute-t-il.

Celle-ci se monte à 755.000 dinars, soit 325.000 euros, mais la somme réellement payée peut-être supérieure, écrit-il.

Le Premier ministre, François Fillon, avait réaffirmé le 8 février son soutien à Michèle Alliot-Marie avant de révéler lui-même avoir séjourné en Egypte aux frais des autorités lors de son séjour de fin d'année dans ce pays.

Selon le Canard enchaîné, François Fillon est un "récidiviste" car il avait déjà effectué un séjour privé - prolongeant une visite officielle - avec sa famille en Egypte, aux frais du gouvernement, en 2008.

Depuis la répétition de polémiques liées aux invitations par des autorités étrangères, le président Nicolas Sarkozy a demandé à ses ministres de privilégier désormais la France pour passer leurs vacances. Tout voyage à l'invitation d'autorités étrangères devra obtenir l'aval de l'Elysée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Mar 15 Fév - 20:49

je ne supporte pas (et n'ai jamais supporté) MAM elle est d'une nullité abyssale, et quand on l'entend parler niveau com c'est le néant, chaque fois qu'elle ouvre la bouche elle s'enfonce un peu plus.
elle aurait du ètre virée depuis que l'affaire est sortie, au lieu de ça ses copains la soutiennent, c'est beau....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 58
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Mar 15 Fév - 21:19

Mais tous se soutiennent car ils ont tous d'énormes "fait tout" ou des cocottes-minute" au cul
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabrice
Cédric Uras
Cédric Uras
avatar

Nombre de messages : 10319
Age : 48
Localisation : Reims
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Mer 16 Fév - 12:01

FILIPPUNIULINCU a écrit:
Mais tous se soutiennent car ils ont tous d'énormes "fait tout" ou des cocottes-minute" au cul
Wink


Sur ce coup là, tu aurais du parler de couscoussière Wink




Wink

_________________
Fabrice dit Le Blaireau

http://www.s-c-b.sitew.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.s-c-b.sitew.com
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 58
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Mer 16 Fév - 18:55

fabrice a écrit:
FILIPPUNIULINCU a écrit:
Mais tous se soutiennent car ils ont tous d'énormes "fait tout" ou des cocottes-minute" au cul
Wink


Sur ce coup là, tu aurais du parler de couscoussière Wink

Wink

Edzate ouarzazate
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Mer 16 Fév - 20:32

chaque jour qui passe amène son lot de révélations sur les mensonges et contradictions de MAM, en mème temps au PS ils ont bien mangés aussi que ce soit Guigou ou mème Mitterrand quand on se rappelle les derniers mois de sa vie et ses séjours en Egypte.

Bref il y a désormais un fossé énorme entre les élites qui nous gouvernent (et pour qui comme des cons nous votons) et le petit peuple que nous sommes Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Mer 16 Fév - 21:48

absolut bastia a écrit:
chaque jour qui passe amène son lot de révélations sur les mensonges et contradictions de MAM, en mème temps au PS ils ont bien mangés aussi que ce soit Guigou ou mème Mitterrand quand on se rappelle les derniers mois de sa vie et ses séjours en Egypte.

Bref il y a désormais un fossé énorme entre les élites qui nous gouvernent (et pour qui comme des cons nous votons) et le petit peuple que nous sommes Crying or Very sad

Je ne te rejoins pas lorsque tu met tout le monde dans le même panier. Actuellement ce que nous voyons est inédit, il y a toujours eu des turpitudes en politique, à gauche il y a eu quelques profiteurs qui se sont fait plombé. La droite a toujours été championne en la matière et là ils battent leurs propres records. C'est leur façon d'être, et c'est dans la logique de ce qu'ils sont, des individus qui veulent défendre les privilèges de leur caste.

Jospin et même mitterrand n'ont jamais traîné de telles casseroles.

Nous n'avons pas encore vu le pire au sujet de cette gouvernances, il y a des dizaines de scandales à venir (j en avais déjà parlé ici)

Le plus grave est déjà connu et dénoncé dans les milieux avisés et a l'étranger. En France on en parle pas du tout, nulle part. Je n'en parlerais donc pas ici, prend la peine de chercher si tu veux savoir ce qu'il en est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 58
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Mer 16 Fév - 21:52

Entre la gauche caviar (nous l'avons connu) & la droite profiteuse (nous la connaissons), vers quel côté pencher ?
A la lanterne tous ces "bips" là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Mer 16 Fév - 21:56

FILIPPUNIULINCU a écrit:
Entre la gauche caviar (nous l'avons connu) & la droite profiteuse (nous la connaissons), vers quel côté pencher ?
A la lanterne tous ces "bips" là

Il faut une révolution citoyenne, c'est a dire que le peuple doit prendre les commandes en imposant les programmes politiques aux partis et non l'inverse comme cela se fait en ce moment ........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Dim 13 Mar - 8:35

Citation :
La Fondation de Michèle Alliot-Marie, une affaire de famille


> C’est une des faces les plus méconnues de Michèle Alliot-Marie. Pendant plusieurs années, de 1995 à 2000, MAM a été présidente d’une Fondation reconnue d’utilité publique, la Fondation du bénévolat, avant de passer la main à son père, Bernard Marie, et son beau-frère, Jean-Pierre Olive. Une vraie PME familiale, dont l’histoire ne manque pas de sel.

> Par David Le Bailly - Parismatch.com

Un «cadeau» de 2,5 millions de francs.
> La Fondation du bénévolat est créée en 1994, grâce à l’argent du ministère de la Jeunesse et des Sports. A l’époque, la ministre s’appelle Michèle Alliot-Marie. MAM apporte à la fondation 2,5 millions de francs, sur le budget du ministère, et réussit aussi à convaincre EDF et Renault de mettre au pot. Budget total: 5,5 millions de francs. La fondation sera reconnue d’utilité publique par un décret du 5 mai 1995, la veille du second tour de l’élection présidentielle. Statut très envié, une Fondation d’intérêt public permet notamment, grâce à des exonérations fiscales, de recueillir des legs et des dons beaucoup plus facilement. Ecartée du gouvernement d’Alain Juppé en 1995, MAM prend alors la présidence de la Fondation, installée avenue Bugeaud, dans le 16ème arrondissement de Paris. Au cabinet de Guy Drut, le successeur de MAM, on s’interroge néanmoins sur cette dotation de 2,5 millions de francs, au point d’envisager d’exiger son remboursement. «Juppé voulait de la rigueur budgétaire. J’avais demandé des explications sur cette fondation. Tout a été épluché, mais nous avons convenu que les choses étaient en règle», se souvient Guy Drut.
> La Direction du renseignement militaire entre en scène.
> Elue à la tête du RPR fin 1999, MAM quitte la tête de la Fondation. Son père et son beau-frère prennent le relais. Pendant toutes ces années, la Fondation ne fera guère parler d’elle, jusqu’à une rocambolesque histoire de piratage informatique, en 2006. A l’époque, MAM est ministre de la Défense et envisage de se présenter contre Nicolas Sarkozy pour obtenir l’investiture de l’UMP à l’élection présidentielle. Le monde associatif et ses 10 millions de bénévoles ne doivent pas être négligés. Lobbyiste infatiguable, Bernard Marie convainc le ministère des sports, dirigé par Jean-François Lamour, de financer un système visant à offrir, via la Fondation, une assurance responsabilité civile aux dirigeants d’association. La Fondation travaille alors avec une société, EAR (Refasso), dirigée par Christian Beder, qui dispose de la plus grande base de données du monde associatif. Mais après plus de deux ans de collaboration, Bernard Marie juge les prétentions financières de EAR trop élevées. Christian Beder tente de trouver une solution avec Florimont Olive, le petit-fils de Bernard Marie et neveu de MAM. «Puis, du jour au lendemain, je n’ai plus eu de nouvelles», explique Christian Beder. Coïncidence? Au même moment, sa base de données est «aspirée», victime d’une attaque informatique de la DRM, la direction du renseignement militaire, qui dépend du ministère de la Défense, dirigé par Michèle Alliot-Marie, et dont la nièce, Ludivine Olive, la sœur de Florimont, est chef de cabinet. «La DRM a reconnu avoir aspiré ma base de données, mais nous a expliqué qu’il s’agissait d’un test et que ma société avait été choisie au hasard», raconte Christian Beder. Ce dernier a depuis attaqué en justice, et la DRM devant le Tribunal administratif de Paris, et la Fondation du bénévolat, au civil, pour «rupture abusive de pourparlers». Débouté en première instance dans les deux procédures l’an passé, il a fait appel devant la Cour administrative d’appel et la Cour d’appel d’Aix-en-provence. Quant à sa société, elle a été placée en redressement judiciaire.
>


> 560000 euros de subventions en 2007
> En 2007, la Fondation du bénévolat obtiendra 560000 euros de subventions du ministère des sports, selon les comptes que nous avons consultés. Et ne déboursera, pour assurer les dirigeants bénévoles, que 63000 euros, via un contrat collectif souscrit à la Macif. «Nous n’avons jamais gagné un centime sur ces assurances! Evidemment que tout a été entièrement redistribué aux bénévoles», répond Bernard Marie. En 2008, la convention avec le ministère ne sera pas renouvelée, malgré les efforts de Bernard Marie…et de MAM. «Elle m’avait demandé de recevoir son père. Je l’ai fait. Il prétendait qu’il pouvait soutenir les bénévoles grâce à des assurances. Cela ne me semblait pas très opérationnel», se souvient Martin Hirsch, haut-commissaire en charge de la vie associative en 2009, qui ne donnera pas suite.

> Des prestataires écroués pour escroquerie

> Mais les aventures de la Fondation du bénévolat ne s’arrêtent pas là. Pour remplacer EAR, qui s’occupait de son site Internet, Bernard Marie choisit une société du nom d’Amplitude. Or, le dirigeant de cette société, Constantin Guay, et son père, Maxime Guay, sont au cœur d’une vaste affaire d’escroquerie, qui leur a valu d’être écroués l’an passé et de faire l’objet de 400 plaintes, dont la moitié déposée par une association appelée «Peintres en colère». Les deux hommes faisaient miroiter à des artistes-peintres expositions dans des salles prestigieuses, catalogues haut-de-gamme et leur carnet d’adresses soi-disant bien garni. Pour mieux appâter le chaland, l’un de leurs salariés, lui aussi mis en examen, se fera même passer pour…le neveu de Michèle Alliot-Marie. Sous couvert d'anonymat, l’une des peintres de l'association «Peintres en colère» raconte : «il y a quelques mois, Florimont Olive m’a appelé. Il s’était rendu compte qu’on s’était servi de lui. Il m’a demandé si je pouvais trouver des témoignages pour attester qu’il n’y était pour rien. Il avait très peur que son nom soit mêlé à tout ça».

> Une nouvelle association…toujours en famille

> La Fondation du bénévolat a depuis rompu avec Amplitude. «Nous n’en étions pas satisfaits, il n’y avait pas de suivi. Je les ai perdus de vue», explique Bernard Marie. Installée désormais dans le 18ème arrondissement, la Fondation compte trois salariés. Une association a également été créée, «Les amis de la Fondation du bénévolat». Sur son site internet, on peut lire que «l’association apportera à la Fondation du Bénévolat les moyens financiers, matériels et les compétences techniques l’aidant à réaliser ses actions”. Jean-Pierre Olive en est le trésorier, Bernard Marie le président. La famille, c’est sacré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
Plefu
L'homme au bob
L'homme au bob
avatar

Nombre de messages : 2257
Age : 34
Localisation : en Gaule
Date d'inscription : 05/09/2004

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Jeu 24 Mar - 15:32

vince a écrit:


Je ne te rejoins pas lorsque tu met tout le monde dans le même panier. Actuellement ce que nous voyons est inédit, il y a toujours eu des turpitudes en politique, à gauche il y a eu quelques profiteurs qui se sont fait plombé. La droite a toujours été championne en la matière et là ils battent leurs propres records. C'est leur façon d'être, et c'est dans la logique de ce qu'ils sont, des individus qui veulent défendre les privilèges de leur caste.

Jospin et même mitterrand n'ont jamais traîné de telles casseroles.


J'arrive un peu après la bataille mais autant sur Jospin je suis entièrement d'accord avec toi - si il y a bien un politique dont on ne pouvait pas douter de l'intégrité, c'est lui- autant Mitterand il en a trainé un paquet des scandales ou au moins des histoires troubles, non ? J'étais un peu jeune pour me souvenir mais j'ai entendu parler de l'affaire des ecoutes téléphoniques, le raibow warrior, l'appartement d'Anne pingeot, le scandale pelat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 59
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Jeu 24 Mar - 15:56

S'agissant de Mitterand et des autres d'ailleurs, il ne faut pas tout mélanger:
Mon idée c'est que les affaires sont intolérables dans tous les cas de figure mais celles qui pourrissent la démocratie, correspondent aux cas d'enrichissement personnel.
C'est pour ça que je ne mets pas sur le même plan tous les dossiers que tu cites Plefu.
ecoutes téléphoniques: très condamnable car non justifié par l'intérêt public (à rapprocher des écoutes des journalistes au moment de l'affaire Woerth)
le rainbow warrior: on peut en penser ce qu'on veut (j'en pense du mal) mais c'était un dossier politique, mal fagoté mais politique.
l'appartement d'Anne pingeot: ah.. certes, le contribuable a financé le logement et la protection rapprochée d'une enfant naturelle. Cela étant dit, ce n'était un secret pour personne que François avait une fille cachée. Elle devenait donc un personnage public (pour ne pas dire une cible potentielle) qu'elle le veuille ou non et il fallait veiller à sa protection. Donc l'appartement, on va dire que le père avait les moyens de lui payer le loyer. Sur la protection, rien à dire.
le scandale pelat: clairement l'époque ou la mitterandie a sombré dans l'affairisme à ceci près que rien n'est sorti...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 58
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Jeu 24 Mar - 16:36

Amichi et l'homme des chasses présidentielles, et l'ex-ministre se suicidant un premier mai (date hautement symbolique pour les hommes de gauche)
Ils ont tous des put*ins de casserolles au c*l et c'est intolérable
@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plefu
L'homme au bob
L'homme au bob
avatar

Nombre de messages : 2257
Age : 34
Localisation : en Gaule
Date d'inscription : 05/09/2004

MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   Jeu 24 Mar - 16:56

Antone a écrit:
S'agissant de Mitterand et des autres d'ailleurs, il ne faut pas tout mélanger:
Mon idée c'est que les affaires sont intolérables dans tous les cas de figure mais celles qui pourrissent la démocratie, correspondent aux cas d'enrichissement personnel.
C'est pour ça que je ne mets pas sur le même plan tous les dossiers que tu cites Plefu.

D'accord avec toi sur le fond. Il n'empêche que la liste est loin d'être exhaustive et que des détournements d'argent public, il y en a eu aussi.

Antone a écrit:

le scandale pelat: clairement l'époque ou la mitterandie a sombré dans l'affairisme à ceci près que rien n'est sorti...


Le fait que rien ne soit sorti ne justifie pas la pratique.
Et ça peut même laisser présager qu'il y ait pu y avoir un grand nombre de pratiques frauduleuses du même genre restées secrêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du rififi chez les ripoux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du rififi chez les ripoux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Politique e quistione corse-
Sauter vers: