Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Castro s'invite dans le débat en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Castro s'invite dans le débat en France   Lun 13 Sep - 17:45

Beaucoup disait avant les élections que Mr S est cinglé, j'avais mis en garde sur le danger que représentait cette élection. Castro pense la même chose ....Laughing

Certes, c'est Castro a-t-il pour autant tort ???
Ses inquiétude sont elles légitimes lorsqu'il évoque l'arme nucléaire ??? , je redoute la réponse !!!

Il faut s'attendre à ce que d'autres chefs d'états cherchent à avoir des réponses !!!
Citation :
Sarkozy devient "fou", pense Castro qui s'inquiète de sa puissance nucléaire

(AFP) – Il y a 3 heures

LA HAVANE — L'ancien président cubain Fidel Castro affirme dans un article publié lundi que les expulsions de Roms de France montrent que le président français Nicolas Sarkozy est en train de devenir "fou", et s'inquiète de sa puissance nucléaire.

Fidel Castro rappelle "que la France est la troisième puissance nucléaire de la planète" et affirme que "Sarkozy a aussi une mallette avec les codes pour lancer une des plus de 300 bombes qu'il possède".

"Supposons que Sarkozy devienne soudain fou, comme il semble que cela est en train de se passer. Que ferait dans ce cas le Conseil de sécurité des Nations unies, avec Sarkozy et sa mallette?", se demande le leader de la révolution cubaine dans l'île communiste.

Sarkozy a récemment ordonné le renvoi de Roms de France vers la Roumanie et la Bulgarie, ce que le reste de l'Europe a condamné.

"Est-ce que cela a un sens moral et éthique de lancer une attaque contre l'Iran, qu'ils condamnent pour son intention présumée de fabriquer une arme de ce type? Où est la sagesse et la logique de cette politique?", demande le dirigeant cubain, qui agite depuis plusieurs mois la menace d'une guerre nucléaire en cas d'attaque contre l'Iran.

"Que se passera-t-il si l'extrême-droite française décide d'obliger Sarkozy à appliquer une politique raciste en contradiction avec les normes de la Communauté européenne". "Le Conseil de sécurité pourrait-il répondre à ces deux questions?"

Vendredi, Fidel Castro, 84 ans, avait estimé que les Roms expulsés de France étaient victimes d'une "espèce d'holocauste racial", ce que Paris avait jugé "inacceptable".

"Cette utilisation de l'holocauste par M. Castro montre son ignorance de l'histoire et son mépris des victimes. De tels propos sont inacceptables", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Bernard Valero en marge d'une réunion des chefs de la diplomatie de l'UE à Bruxelles.

"Que M. Fidel Castro s'intéresse enfin aux droits de l'Homme, ça c'est vraiment révolutionnaire", a-t-il ajouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swedish Tenimi
Tchernia's addict
Tchernia's addict
avatar

Nombre de messages : 3613
Age : 36
Localisation : Je sais plus trop là...
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 14 Sep - 8:07

Je demande l'avis de Kim Il Sung avant de me prononcer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aschese.blogspot.com
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 14 Sep - 9:17

Swedish Tenimi a écrit:
Je demande l'avis de Kim Il Sung avant de me prononcer.

demande à son fils plutôt. Fini Kim Il Sung et son humour légendaire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
JUDAS
Pascual Garrido
avatar

Nombre de messages : 2039
Age : 117
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 14 Sep - 9:25

Citation :
Vendredi, Fidel Castro, 84 ans, avait estimé que les Roms expulsés de France étaient victimes d'une "espèce d'holocauste racial", ce que Paris avait jugé "inacceptable".
Super !!! la momie donne son avis , si le sort des roms le chagrine , Il peut toujours les accueillir Wink
Enfin , pas sur du tout que les Roms veuillent aller s'enterrer a Cubain Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swedish Tenimi
Tchernia's addict
Tchernia's addict
avatar

Nombre de messages : 3613
Age : 36
Localisation : Je sais plus trop là...
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 14 Sep - 9:48

Antone a écrit:
Swedish Tenimi a écrit:
Je demande l'avis de Kim Il Sung avant de me prononcer.

demande à son fils plutôt. Fini Kim Il Sung et son humour légendaire

Teuteuteu, je te rappelle qu'il a été proclamé "Président ETERNEL" en 1994, il a ETERNELLEMENT son mot à dire Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aschese.blogspot.com
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 14 Sep - 10:00

aïo place aux jeunes, i vechji in campanile!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Sam 25 Sep - 6:26

Sacré Fidel

Citation :
Josiane Vareil Calvet, est un brin remontée. Il y a un an, plusieurs familles de Roms se sont installées sur son terrain, chemin de Badone, à la sortie de Béziers, en direction de Bessan. Ils arrivaient de Servian. Ils ont quitté les lieux il y a peu, et à leur départ, quelle ne fut pas la surprise de la propriétaire des lieux.

« Certes, il s’agissait d’un terrain vague. Certes, il n’était pas entretenu au quotidien. Mais aujourd’hui, je ne peux rien en faire. Ces gens sont partis en laissant des caravanes, une habitation légère mobile, des métaux, de tout. Ce terrain est devenu une véritable décharge, une immondice à ciel ouvert », s’insurge-t-elle.

Et alors que beaucoup volent dans les plumes du gouvernement parce que ce dernier les reconduit à la frontière. Elle n’a qu’une réponse à leur donner. « Que tous ces gens qui trouvent anormal les conditions dans lesquelles ils sont accueillis en France les prennent chez eux. Je n’y vois aucun inconvénient car il est effectivement indigne d’accueillir ainsi des êtres humains. Personne ne sort grandi des images que nous voyons. Dans mon cas, on ne m’a rien demandé. Je ne me suis rendue compte qu’ils étaient chez moi que quelques semaines après leur arrivée. Et je n’ai jamais rien pu obtenir ni d’eux, ni de l’État, ni même de la justice, pour que mon bien ne soit pas dévalorisé. »

Josiane Vareil Calvet assure ne rien avoir « contre ces pauvres malheureux qui sont considérés comme des moins que rien par de nombreux États. Mais j’estime que ce n’est pas aux particuliers à assumer les dysfonctionnements de la collectivité. » Elle a entamé une procédure d’expulsion en justice qui n’a rien donné. Elle a fait constater par huissier l’occupation de son terrain. « Je ne voulais pas être tenue responsable de quoi que ce soit s’il y avait eu, là, un accident. Ce n’était pas une aire d’accueil pour gens du voyage. »
Depuis le départ des habitants de ces caravanes, elle prend à sa charge l’évacuation des habitats, mais aussi celle de la ferraille et de tous les déchets. La note s’annonce d’ores et déjà élevée à plusieurs milliers d’euros.

« Le pire dans cette histoire est bien que pour protéger mon terrain, je vais faire réaliser des travaux. Un fossé sera creusé, mais aussi un talus monté et des rochers installés. Tout ça pour en interdire l’accès, et du coup je m’interdis de venir chez moi. C’est un comble. »

Et de conclure sur une note d’humour un brin provocateur : « Je suis en train de réfléchir à une journée porte ouverte sur mon terrain pour que tous les gens qui les soutiennent sans les prendre chez eux viennent s’amuser chez moi un week-end pour nettoyer tous les restes laissés par leurs protégés. »
http://www.midilibre.com/articles/2010/09/24/A-LA-UNE-Pour-la-proprietaire-du-terrain-occupe-par-des-Roms-la-note-est-salee-1396685.php5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Sam 25 Sep - 7:14

Cette femme a entièrement raison, c'est bien d'avoir de bons sentiments, mais qui paye???

Il y a une pauvreté galopante en France, qui met en péril les systèmes sociaux, importer de la pauvreté est catastrophique.

Surtout que là il n' y a rien à faire, les Rom ne se sont adapté nul part quelque soit l'endroit ou ils se sont installé, ça fait des siècles (800 ans de mémoire) )qu'ils sont en Europe pourtant.

Comment fait on ??? On les adapte de force ? ou on les subit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 58
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Sam 25 Sep - 15:55

Castro devrait se mèler un peu de la pauvreté des Cubains
Même si je n'apprécie pas le Sarko (pour un tas de raisons, il faut savoir que je l'ai eu 2 fois comme ministre), il n'est certainement pas un dictateur (au moins jusqu'à présent) et l'arme nucléaire est bien plus dangereuse dans certaines mains que dans les siennes jusqu'à preuve du contraire

Quant aux Roms, et autres Gens du voyage c'est un autre vaste débat, et là je ne suis vraiment pas spécialiste

Par contre on nous a parlé des gens du voyage français, avec toutes les obligations qu'ils ont dont le carnet de circulation qu'ils n'ont jamais (ou presque) sur eux et ils ne sont que très raremant verbalisés, pour ma part je n'en ai verbalisé qu'un (en 23 ans et 1/2 de voie publique) car il me cassait trop les couilles
Je sais qu'ils n'étaient pas obligés de faire leur service national eux, et les taxes d'habitations, et les impots sur le revenu est-ce qu'ils les payent ? Pas sûr
Et les aides ça par contre ils les touchent sans problème et l'obligation de la scolarité jusqu'à 16 ans, pas vraiment sûr qu'elle soit respectée
Et lorsqu'ils ont un membre de leur famille hospitalisé dans le coin, on ne les obligent pas à partir (très pratique non ?)
Et lorsqu'ils s'installent dans un lieu, où ils prennent eau et électricité qui paie ?
Pas eux, donc si c'est un terrain communal, les cochons de payants sont les administrés de la dite commune

Donc comme je dis toujours respectons les droits mais obligeons les gens à respecter leur devoirs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 28 Sep - 7:13

Citation :
Donc comme je dis toujours respectons les droits mais obligeons les gens à respecter leur devoirs

Comme la loi obligeant les communes de plus de 5000 habitants à se doter d'un terrain d'accueil ? Parce qu'une fois installée, j'imagine qu'il y a imposition locale, eau, électricité et compagnie...

Quant au "carnet de circulation", c'est juste une honte absolue...

Concernant le niveau de la pauvreté des Cubains, et même si j'aurais un millier de critiques à faire au régime en place, il faut quand même dire qu'être sous blocus depuis 50 ans n'aide pas franchement à développer une économie viable, ni à s'ouvrir. La plupart des gens sont alphabétisés, logés avec accès à l'eau potable et ont accès à des soins de qualité. Ban ki-Moon (qu'on ne peut pas taxer de pro-Castro) s'est déclaré impressionné, il y a quelques jours, des réussites de Cuba dans l'application des objectifs du millénaire (fixés par l'ONU) contre la pauvreté. Bien sûr qu'une bonne partie des Cubains sont pauvres, mais ont, au moins, la possibilité de s'instruire, de se loger, de se nourrir...
Cela ne relativisant évidemment pas l'absence de liberté d'expression, la relative stagnation du processus révolutionnaire, etc... D'un autre côté, on peut rapidement devenir paranoïaque lorsque la première force économique et militaire de la planète ne pense qu'à vous détruire. Mais, à mon sens, la priorité est de mettre un terme à l'injustifiable embargo américain. Rappelons que l'ensemble des pays présents à l'ONU votent contre depuis des années, en dehors des États-Unis, Israël, les Îles Marshall et les Palaos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Swedish Tenimi
Tchernia's addict
Tchernia's addict
avatar

Nombre de messages : 3613
Age : 36
Localisation : Je sais plus trop là...
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 28 Sep - 7:59

J'ai pas mal bossé avec des médecins cubain et je peux vous dire qu'en ayant fait toutes leurs études là-bas, ils n'ont pas grand chose à envier aux français...
Sur le reste, comme je ne sais pas grand-chose, je m'abstiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aschese.blogspot.com
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 28 Sep - 11:04

Le régime est ce qu'il est, il n'en reste pas moins que Cuba après 40 ou 50 ans de blocus ne s'en sort pas si mal, surtout si l'on compare à ce qui existe dans les pays alentour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 28 Sep - 11:08

Ghjuvanni a écrit:
Citation :
Donc comme je dis toujours respectons les droits mais obligeons les gens à respecter leur devoirs

Comme la loi obligeant les communes de plus de 5000 habitants à se doter d'un terrain d'accueil ? Parce qu'une fois installée, j'imagine qu'il y a imposition locale, eau, électricité et compagnie...

Quant au "carnet de circulation", c'est juste une honte absolue...


Je connais une aires d'accueil, je confirme qu'ils ne paient rien ............

Le carnet de circulation est discutable, il faut savoir qu'en France tout le monde doit être localisable pour des raisons de sécurité mais aussi fiscal. Il y a une contrepartie cela leur permet de toucher des aides spécifiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 58
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 28 Sep - 11:11

Amicu "Ghju" le carnet de circulation (que je ne défends nullement, tellement c'est con) devrait (j'ai mis le conditionnel) thériquement remplacer la CNI, d'après ce que l'on m'avait expliqué
Maintenant concernant la loi des terrains, j'en ai vu quelques après leur passage, pas beau à voir, même les sanitaires cassés, donc fermeture du terrain, jusqu'à fin des réparations
Réparations payées par les contribuables de la commune
Quant à ce qu'ils payent sur le terrain, je ne suis pas sûr qu'ils payent, mais là le doute subsite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 28 Sep - 11:15

vince a écrit:
Je connais une aires d'accueil, je confirme qu'ils ne paient rien ............

Pourtant, dans le cadre d'accord entre les personnes concernées et une mairie (Ajaccio, Bordeaux par exemple), tout était payé. Comme quoi...

[EDIT] Il existe depuis 2007 une taxe d'habitation "gens du voyages".

Citation :
Maintenant concernant la loi des terrains, j'en ai vu quelques après leur passage, pas beau à voir, même les sanitaires cassés, donc fermeture du terrain, jusqu'à fin des réparations

Et moi j'en ai vu où les terrains étaient en bon état. Et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 28 Sep - 11:29

Ghjuvanni a écrit:
vince a écrit:
Je connais une aires d'accueil, je confirme qu'ils ne paient rien ............

Pourtant, dans le cadre d'accord entre les personnes concernées et une mairie (Ajaccio, Bordeaux par exemple), tout était payé. Comme quoi...

[EDIT] Il existe depuis 2007 une taxe d'habitation "gens du voyages".

Citation :
Maintenant concernant la loi des terrains, j'en ai vu quelques après leur passage, pas beau à voir, même les sanitaires cassés, donc fermeture du terrain, jusqu'à fin des réparations

Et moi j'en ai vu où les terrains étaient en bon état. Et alors ?

Moi aussi j'ai vu une fois un terrain privé laissé en très bon état, par contre les aires d'accueils sont de vrais dépotoires avec des gamins qui courent sur la route à coté.

Je peux aussi parler des bagarres, des agressions ???? parce que c'est une vrai plaie, dans la commune dont je parles, il ne peux plus il y avoir de bal par exemple ..... La dernière fête du 14 Juillet auquel j'ai assisté c'est fini à coup de couteau et une dizaine de blessés des bons pères de famille dont le seul tort est d'avoir été là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 28 Sep - 11:37

J'ai vu des soirées finir à coups de fusils, et il n'y avait pas de gens du voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mar 28 Sep - 11:49

Ghjuvanni a écrit:
J'ai vu des soirées finir à coups de fusils, et il n'y avait pas de gens du voyage.

C'est vrai, que dire de plus à cela ...........

Je connais de ces personnes qui sont très bien, ils travaillent honnêtement et ne posent aucun problème.

Il y a tout de même des difficultés spécifiques pour s'adapter à nos société moderne, la déscolarisation en est une
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mer 29 Sep - 7:36

à titre perso j'ai déja eu le garage de ma résidence fracturé et cambriolé 2 fois par des Roms, Gitans appellez les comme vous voulez, vous savez des types qui rempaillent des chaises touchent 10 RMI dans 10 départements différents et roulent en coupé SLK, des multi récidivistes dont on vous dit qu'on ne peut rien faire et que votre dépot de plainte n'aboutira à rien, mème si on les connait.


Bon pour relancer un peu sur Fidel la dernière de son pote Hugo, grand démocrate devant l'éternel lui aussi, viva la revolucion et la LLN

Citation :

Quand Hugo Chavez perd les pédales face à une journaliste de RFI
Par Patrick Bèle le 29 septembre 2010 4h11 | Réagir

Nous étions « convoqués » à 15 heures (convocatoria est le terme officiel) pour une conférence de presse à 16 heures à Miraflores, le palais présidentiel vénézuélien. Dans la queue pour obtenir les accréditations, les paris courraient bon train sur le nombre d’heures qu’il faudrait attendre Hugo Chavez. Certains vétérans évoquaient 9 heures passées au palais sans que le président se présente. Au bout de 80 minutes, nous sommes conduits dans la salle où aura lieu la conférence. Mais un buffet nous attendait, signe que l’attente doit se prolonger. A 18h15, on nous annonce que le président Chavez arrive. Fantastique ! Pour confirmer cette affirmation nous voyons la présidente de l’Assemblée nationale, le vice président, le ministre du pétrole et président de PDVSA, etc. entraient dans la salle, cherchant sur les sièges leur nom ne sachant pas à l’avance qui le président aura choisi de mettre en avant.

Enfin IL arrive. Il vire immédiatement 8 responsables et ministre de PSUV (son parti) assis aux deux premiers rangs : « c’est une conférence de presse ici ! ». Tout le monde s’exécute sans broncher pour laisser place à des journalistes. Mais par n’importe lesquels : figure parmi eux Luis Bilbao qui a écrit des textes très militants sur l’influence de l’esprit impérialiste étatsunien dans les médias de masse internationaux qui subordonne le travail des journalistes aux intérêts du grand capital international. Ses cheveux gris montrent que ses réflexions sont le résultat de longues années d’observation.

Ensuite commence un cadena : il s’agit de la retransmission obligatoire par toutes les télévisions et toutes les radios nationales, privées et publiques des propos du lider. Nous n’avons à aucun moment été prévenu que nous devrions jouer les auditeurs sages et attentifs des propos du président sans pouvoir réagir pendant une heure et demi.

Finalement le monologue pour célébrer la victoire de la révolution – sur tous les plans, en nombre de sièges, en nombre de voix, en nombre de femmes élus, et même en qualité des personnes élues-, s’épuise et arrive enfin le temps pour nous de travailler. Enfin presque. La réalité est que les journalistes doivent envoyer à l’avance une question, - et surtout pas deux !-, puis on tire au sort les quatre questions qui seront posées et les quatre journalistes qui auront la chance de s’adresser au président.

Après deux questions auxquels le président ne répond pas mais qui lui permettent de continuer à développer son argumentation pour défendre les acquis de la révolution bolivarienne, arrive la question de la journaliste locale de RFI en espagnol Andreina Flores. « Président vous venez de nous expliquer qu’entre le PVUS et la Mesa de la unidad il y avait moins de 100 000 voix d’écart dans le scrutin législatif de dimanche. Comment expliquez-vous que la différence en nombre de postes soit de plus de trente sièges. Cela ne conforte-t-il pas le discours de l’opposition qui dénonce des élections manipulées ? »

Hugo s’arrête. Il regarde Andreina dans les yeux. Son regard n’est plus une menace, c’est une condamnation. Il interroge ensuite discrètement ses conseillers. Il est servi : autour de lui tous les ministres les plus importants sont là! Andreina, elle, est seule. Les ministres se plongent dans leurs notes même ceux qui n’en n’ont pas. Il semble que la nuit électorale a laissé des traces. Aucun ne prend le risque d’intervenir. Ce serait pourtant facile de répondre que le charcutage électoral est une spécialité bien française et que le Venezuela n’a pas de leçons à recevoir de RFI.

Je m’interroge : comment son comando n’a-t-il pas prévu cette question qu’un Charles Pasqua local va expliquer que tout cela ne fait que renforcer la démocratie. Hugo cherche la personne pour l’aider à prouver que le découpage électoral a sa logique et catastrophe : il ne trouve pas. Aucun de ses conseillers ne peut lui fournir l’argument pour défendre la nouvelle carte électorale.

Il ne lui reste donc que l’insulte et le dénigrement : « tu as lu la constitution. Tu as écouté ce que j’ai dit ? Non, je vois que tu ne prends pas de note. RFI a menti il y quelques jours, j’ai demandé un rectificatif, mais vous l’avez ignoré… Ne participes pas à la manipulation générale. Tu nous amènes la thèse de la Mesa de la Ultra derecha et tu la répètes comme sur tous les canaux de l’opposition pour tromper le peuple ». Andreina, ne se laisses pas manipuler. « Je vous interroge seulement sur la pertinence du découpage électorale « Ta question n’a qu’un but : déstabiliser le régime. Je dirais que ta façon de travailler est … inqualifiable… »

Puis s’adressant à Luis Borges : « S’il te plait, Luis explique nous pourquoi Andreina est ainsi »… « Elle appartient au monde des médias à la solde de l’empire qui n’a qu’un but : mettre à bât la révolution bolivarienne ! » répond Luis Bilbao qui manifestement ne s’encombre pas d’éthique quand il s’agit d’appuyer le discours du pouvoir bolivarien.
Au delà du ridicule de ses propos, ce qui s’est passé prouve une chose : Chavez est très affecté par le résultat des élections législatives. Il s’agit pour lui d’un échec important à deux ans de la présidentielle. Un président, du haut de son pouvoir, entouré de ses ministres, s’est senti agressé par la question d’une journaliste. « Cette question est destabilisatrice est fait partie de la stratégie de l’empire. C’est une question… comment dire … inqualifiable ! » Merci andreina de montrer que le journalisme a encore
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mer 29 Sep - 10:39

Amiccu AB Chavez ne plaît pas aux maîtres de la planètes. Personne ne peut nier que Chavez à Beaucoup apporté à son pays, sauf l’extrême droite forte en Amérique centrale et à l'agence us qui veux le contrôle total sur cette partie du monde.

Le Vénézuela avant Chavez était une catastrophe .... On peut être contre les idées de gauche Bolivarienne qu'il développe, les résultats sont là ......... Tu pourra toujours trouver des choses qui ne vont pas, ce pays revient de très loin ...........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mer 29 Sep - 10:44

"Patrick Bèle" est journaliste au Figaro on imagine la crédibilité de ses articles concernant Chavez.

*Pour toi le Figaro est-il un exemple de de journal impartial et neutre ? Tu les lis tu les écoute tu à l'impression d'entendre un porte parole de l'UMP ou du GVT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mer 29 Sep - 10:51

Citation :
Les véritables objectifs de l’accord militaire entre les Etats-unis et la Colombie

L’accord militaire entre les USA et la Colombie est la base et le début d’un large programme d’opérations en tout genre en Amérique du Sud. Un document officiel du ministère de la défense aérienne de la Force Aérienne U.S. révèle que la base militaire américaine de Palanquero en Colombie est « la garantie de pouvoir mener un large éventail d’opérations en Amérique du Sud. » Cette affirmation contredit l’explication donnée par le président Álvaro Uribe et le Département d’État U.S. sur l’accord signé le 30 Octobre entre ces deux pays.

Le gouvernement Colombien et les Etats-Unis ont soutenu publiquement que cet accord de coopération militaire et les futures opérations menées en Colombie étaient exclusivement destinés à la lutte contre le trafic de drogue et le terrorisme intérieur (FARC). Le président Uribe a réitéré de nombreuses fois (même lors de la réunion UNASUR à Bariloche en Argentine) que l’accord militaire avec Washington n’affectera pas ses voisins. Toutefois, le présent document de l’U.S. Air Force affirme le contraire et indique que les véritables intentions et les objectifs derrière ce traité bilatéral, sont de mener des opérations militaires sur tout le sous-continent américain afin de lutter contre «… la menace constante des gouvernements anti-américains dans cette Région».

Cet accord autorise l’accès et l’utilisation des sept installations militaires dans les villes de Palanquero, Malambo, Ptolémaïs, Larandia, Apiay, Cartagena et Malaga. En outre, il permet « l’accès et l’utilisation d’autres installations et emplacements » sur tout le territoire colombien, sans restrictions. Il donne aussi l’immunité total aux ressortissants civils et militaires ainsi qu’aux entrepreneurs étasuniens qui entreront sur le territoire colombien et permet aux Etats-Unis d’utiliser tout type d’installation dans le pays, y compris les aéroports commerciaux, ce qui signifie donc l’abandon total de la souveraineté colombienne.

Le document de la Force aérienne souligne l’importance de la base militaire de Palanquero et parle de la nécessité d’investir 46 millions USD pour l’amélioration de la piste d’atterrissage, ainsi que l’achat de divers autres équipements afin de transformer cette base et en faire un centre de coopération pour la sécurité (CSL). «L’établissement d’un CSL est nécessaire pour soutenir notre stratégie comme centre de commandement militaire local et démontrer ainsi notre rattachement et la relation (partenariat) avec la Colombie. Le développement de ce CSL nous donne une occasion unique pour développer toute une gamme d’opérations dans cette région cruciale pour nos intérêts ; région où la sécurité et la stabilité sont sous la menace constante des rebelles terroristes financés par le trafic de drogue, de la présence de gouvernements anti-américains, de la pauvreté endémique et de catastrophes naturelles fréquentes …»

Il n’est pas difficile d’imaginer quels sont les gouvernements en Amérique du Sud qui sont considérés par Washington comme « anti-américain ». Les déclarations agressives répétées, contre le Venezuela, la Bolivie, l’Equateur, en fait les pays intégrants l’ALBA démontrent bien que ces nations sont perçues par Washington comme une menace « constante ».

Par définition, dénommer un pays « anti-américain » c’est le considérer comme un ennemi de l’Amérique. Dans ce contexte, il est logique de penser que les Etats-Unis pourraient réagir militairement face à tant d’« ennemis » en présence.

LA LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUE EST SECONDAIRE

Selon le document, « L’accès à la Colombie permettra d’approfondir les relations stratégiques avec les États-Unis. La forte relation de coopération sur la sécurité est aussi l’opportunité de procéder à toute une gamme d’Opérations en Amérique du Sud, notamment en soutenant les capacités de lutte contre le trafic de drogue.»

Là, il est clair que la lutte contre ce trafic est une question secondaire. Ce fait contredit l’explication donnée par les deux gouvernements qui ont essayé de prétendre que l’objectif principal était de lutter contre les FARC et le trafic de drogue. Le document de la Force aérienne continentale priorise les opérations militaires nécessaires pour lutter contre la « menace constante » des gouvernements anti-américains de la région.

PALENQUERO EST LE MEILLEUR SITE POUR UNE PORTÉE CONTINENTALE

Le document de la Force aérienne explique que « Palanquero est sans doute le meilleur endroit pour investir dans le développement des infrastructures au sein de la Colombie. Son emplacement central se trouve à portée des zones opérationnelles dans la région … … et sa position isolée … aide à minimiser la visibilité de la présence militaire américaine. L’intention est d’utiliser l’infrastructure existante … pour améliorer la capacité des USA à répondre rapidement en cas de crise et assurer un accès régional aux troupes militaires étasuniennes… Palanquero garantie la mobilité et l’accès à l’ensemble du continent sud-américain à l’exception du Cap Horn … »
ESPIONNAGE ET GUERRE

D’autre part, le document de la Force aérienne confirme que la présence militaire américaine en Colombie a également comme but de renforcer ses capacités d’espionnage et de renseignement afin de permettre aux forces armées américaines d’augmenter leurs capacités pour exécuter correctement une guerre en Amérique du Sud. « Le développement de la base de Palanquero permettra d’approfondir les relations stratégiques et les intérêts entre les États-Unis et la Colombie… La base opérative permettra également d’augmenter notre capacité à mener des opérations de renseignement, d’espionnage et de reconnaissance (ISR), elle permettra d’améliorer notre couverture globale, les besoins en logistique, d’améliorer les relations avec nos partenaires, d’améliorer la coopération sur la sécurité et d’accroître notre capacité de réaction en cas d’une guerre éclair.»

Ce document dévoile donc les véritables intentions derrière l’accord militaire entre Washington et la Colombie: se préparer pour une éventuelle guerre en Amérique latine. L’actualité de ces derniers mois illustre les tensions croissantes entre la Colombie et le Venezuela. Il y a peu, le gouvernement vénézuélien a intercepté trois espions du Département administratif de Sécurité Colombien, (DAS : Agence d’espionnage et de renseignement) aujourd’hui en passe d’être remplacé par une nouvelle entité, et qui révéla plusieurs opérations en cours visant à déstabiliser Cuba, l’Equateur et le Venezuela. Les fonctionnaires du DAS capturés avaient en leur possession des documents sur les Opérations Phoenix, Salomon et Falcon, respectivement. Il y a quelques semaines, 10 corps ont été également trouvés morts dans l’Etat de Tachira près de la frontière avec la Colombie. Après avoir mené des recherches, le gouvernement vénézuélien a découvert qu’ils appartenaient à des hommes intégrants un groupe paramilitaire colombien qui s’était infiltré en territoire vénézuélien. Cette infiltration de paramilitaires colombiens fait visiblement partie d’un plan de déstabilisation contre le Vénézuela. Encore plus récemment, il y a quelques jours le Venezuela a détruit trois postes frontières qui n’avaient pour but que de faciliter le passage du narcotrafic selon les autorités de Caracas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mer 29 Sep - 12:53

On peut ètre contre les agences US et autres officines accolutes, mais aussi contre la façon dictatoriale de Chavez de gérer son pâys, ce n'est pas parce qu'en face ce sont des pourris qu'il faut exonérer et encenser des dictateurs comme Chavez amicu Vince
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mer 29 Sep - 13:15

absolut bastia a écrit:
On peut ètre contre les agences US et autres officines accolutes, mais aussi contre la façon dictatoriale de Chavez de gérer son pâys, ce n'est pas parce qu'en face ce sont des pourris qu'il faut exonérer et encenser des dictateurs comme Chavez amicu Vince
Comment fais tu dans un pays gangrené par la corruption ?? Un pays dans lequel tout les petits seigneurs locaux ne veulent pas lâcher une once de pouvoir et d'argent ???

Chavez est élu démocratiquement, il a en face de lui des types de la pire espèce, et dans ce pays il y a du pétrole et du narco trafic a ces frontières.

En nationalisant les compagnies pétrolières il a rendu le pétrole aux vénézuéliens qui peuvent maintenant en tirer profit ce qui n'était pas le cas auparavant, en s'attaquent au trafic de drogue il dérange beaucoup de monde y compris certains états.

Chavez n'est pas un dictateur,

sauf pour les entreprises qu'il a nationalisé, les narco trafiquant et la masse des corrompus de cette région du monde , pour l'instant ce qu'il a fait à apporté beaucoup de mieux à sa population malgré toutes les tentatives de déstabilisation que subit ce pays.

Ca t'embête à se point de reconnaître qu'une expérience politique originale fonctionne ? imparfaitement sans doute comme partout mais globalement cela fonctionne, en tout les cas bien mieux qu'avant et bien mieux que dans beaucoup d'autres.

La démocratie chez nous est-elle beaucoup plus vivante ?


Dernière édition par vince le Mer 29 Sep - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   Mer 29 Sep - 14:11

Tout ce qui est extrémiste me gène, Chavez est par exemple trés lié avec certains leaders du FN en France, un de ses conseillers politique personnel est un ex vice président du FN, et extrème droite et gauche se ressemblent et s'assemblent, comme en France quand l'ennemi commun est le mème Wink

aprés le reste...... Laughing blanc bonnet et bonnet blanc Chavez, Obama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Castro s'invite dans le débat en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Castro s'invite dans le débat en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Politique e quistione corse-
Sauter vers: