Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Ven 25 Juin - 13:36

Mon écoeurement sur ce qui se passe dans le pays fait que je n'ai plus trop envie de parler de politique. L'affaire Woerth, l'affaire Blanc (un fonctionnaire lambda qui triche sur ses frais est viré et un ministre qui se fume 12.000 euros de cigares est toujours ministre) tout ça me désespère. Je n'ai toujours pas envie d'écrire là-dessus. Par contre, quand je verrai un article qui correspond à ce que je ressens, je le citerai.

Citation :



Le sort des 3000 soldats français engagés en Afghanistan pour « construire la paix » ne semble intéresser ni les politiques, ni les médias. Aux débats sur la légitimité de leur présence, on préfèrera hélas parler des Bleus, nouveaux représentants de la nation.




Il faut comprendre pourquoi les indécentes bouffonneries des Bleus ont pu être élevées au rang de tragédie nationale : c’est parce que ces mercenaires d’un sport collectif naufragé par l’argent et les enfantillages ont été depuis quelques années abusivement investis de la trop lourde charge de représenter la France que toutes les frustrations nationales, se polarisant sur ces symboles inadéquats, ont hystérisé l’enjeu de la Coupe du Monde. D’où cette sur-réaction, tant face au comportement odieux de ces enfants gâtés qu’au résultat pathétique de leur odyssée.





Le décalage n’est que plus grand avec le sort – l’indifférence et le silence – réservé à ce que fut longtemps l’incarnation de la nation, avant qu’elle ne soit réduite aux évolutions d’un ballon rond sur un écran plat : l’Armée. Un 44ème soldat Français est mort la semaine dernière en Afghanistan : à peine quelques lignes dans les quotidiens, quelques secondes dans les journaux télévisés. « Le brigadier décédé serait un guadeloupéen de 27 ans », avance avec hésitation une presse qui sait nous renseigner avec beaucoup plus de précision sur les secrets de chambrée des Bleus. Pour la quarante-quatrième fois Nicolas Sarkozy a fait part de sa « grande tristesse » et, sur les blogs, les militaires, de moins en moins muets, se désolent en constatant que, passée la dizaine de morts, les corps des soldats français rapatriés chez eux n’intéressent plus guère que ceux (officiers, préfets, ministres) dont c’est le métier de s’émouvoir officiellement dans ces circonstances.





Mais au-delà de l’émotion dérobée, c’est l’absence de débat sur cette présence française en Afghanistan qui surprend, comparé à l’ampleur de la cacophonie sur les enjeux stratégiques considérables d’une vingtaine de post-adolescents habiles sur le gazon pour le moral de la nation. Il y a tout de même plus de 3000 militaires français engagés dans un conflit dont on ne saisit vraiment ni les contours ni les objectifs. Les soldats déjà tombés au nom de la France (c’est du moins ce qu’on leur accorde encore officiellement) et ceux qui restent méritent-ils moins d’attention que les héros qui portent les couleurs de SFR, Carrefour et Adidas ? Au moins les Bleus savaient ce que l’on attendait d’eux, même s’ils n’étaient pas à la hauteur, tandis que les soldats envoyé à Kaboul - qui sont bien obligés, eux, d’être à la hauteur - s’aperçoivent que tout le monde se désintéresse de ce qu’ils peuvent bien faire là-bas.






A quand remonte le dernier débat politique sérieux sur leur mission ? La stratégie française se limite à la participation à un engagement américain dont la finalité semble elle aussi de moins en moins évidente comme en témoigne l’éviction par le Président Obama du Général commandant les troupes américaines en Afghanistan qui s’interrogeait à trop haute voix sur sa propre mission. Le gouvernement français s’explique peu sur notre engagement, mais il faut bien constater que l’opposition, guère plus au clair sur le sujet, ne le lui demande pas… Comme la folie autour des Bleus, le déficit de débat sur l’engagement en Afghanistan est aussi une particularité française en Europe. Les discussions sont vives en Grande-Bretagne et en Allemagne et, au début de l’année, ce sujet a même provoqué une crise gouvernementale et des élections anticipées aux Pays-Bas. Chez nous, politiques et journalistes se désintéressent de cet enjeu à la notable exception de Jean-Dominique Merchet, journaliste à Libération, dont l’excellent livre « Mourir pour l’Afghanistan », (Edition Jacob-Duvernet) - démontrant clairement pourquoi il fallait partir au plus vite - n’a guère provoqué d’état d’âme.





Comme si l’engagement militaire s’était dénationalisé, relevant d’une technique professionnelle comme une autre, avec ses accidents du travail. Seule prise de position officielle notable : la réponse à la revendication des milliers de soldats qui sont passés par l’Afghanistan, qui en sont revenus vivants, et qui demandent le bénéfice de la « campagne double » pour le calcul de leur future pension de retraite. Le gouvernement refuse, pour deux raisons. D’abord, ne pas alourdir les finances publiques en période d’économie. Mais aussi ne pas céder sur la condition permettant l’ouverture de ce droit : admettre que ces soldats ont été engagés dans une « guerre ». Or Bernard Kouchner l’a encore répété récemment: « Nous ne sommes pas en guerre contre quiconque : nous construisons la paix ». Rien de préoccupant, donc, comparé à l’immense drame national des Bleus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Ven 25 Juin - 17:56

J'apprends par hasard que notre  chers leader a reporté ou annulé  une réunion avec des ONG en prévision du G20 ils devaient  parler de la pauvreté dans le monde. Tout cela pour parler avec Monsieur Henry qui n'a rien vu rien entendu même si il se dit qu'ils faisaient parti des leaders de la fronde de l'EDF 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierfran
Morfale
Morfale
avatar

Nombre de messages : 8170
Age : 38
Localisation : Aix en Provence/Oletta
Date d'inscription : 08/09/2004

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Sam 26 Juin - 7:39

Antone a écrit:
Mon écoeurement sur ce qui se passe dans le pays fait que je n'ai plus trop envie de parler de politique. L'affaire Woerth, l'affaire Blanc (un fonctionnaire lambda qui triche sur ses frais est viré et un ministre qui se fume 12.000 euros de cigares est toujours ministre) tout ça me désespère. Je n'ai toujours pas envie d'écrire là-dessus. Par contre, quand je verrai un article qui correspond à ce que je ressens, je le citerai.

Je ne pense pas qu'on pas qu'on n'ait pas envie d'en parler : je crois davantage que c'est le poids de l'impuissance des opposants à contrer ce genre de pratiques qui nous démoralise le plus.

Et c'est ce qui m'apparaît le plus grave : à quoi bon débattre puisqu'on connaît l'issue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apoc.forumpro.fr/
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Sam 26 Juin - 12:01

Pierfran a écrit:
Antone a écrit:
Mon écoeurement sur ce qui se passe dans le pays fait que je n'ai plus trop envie de parler de politique. L'affaire Woerth, l'affaire Blanc (un fonctionnaire lambda qui triche sur ses frais est viré et un ministre qui se fume 12.000 euros de cigares est toujours ministre) tout ça me désespère. Je n'ai toujours pas envie d'écrire là-dessus. Par contre, quand je verrai un article qui correspond à ce que je ressens, je le citerai.

Je ne pense pas qu'on pas qu'on n'ait pas envie d'en parler : je crois davantage que c'est le poids de l'impuissance des opposants à contrer ce genre de pratiques qui nous démoralise le plus.

Et c'est ce qui m'apparaît le plus grave : à quoi bon débattre puisqu'on connaît l'issue !
Le fait de dénoncer est déjà une action. Une action peu spectaculaire  et qui mettra du temps à avoir un effet mais un effet certain.
Les politiques français touchent le fond, la France est considéré comme une des nations  les plus corrompus des pays occidentaux (il existe un classement publié tout les ans, la France est en 22 ème position), cela ne peux pas rester en l'état encore bien longtemps ne serais ce que parce que cela à impact sur la crédibilité du pays, sur les investisseurs et...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Sam 26 Juin - 12:18

Vince a raison. Si on finit par ne plus s'indigner, ça signifie qu'on est en état de mort cérébrale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 58
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Sam 26 Juin - 15:13

A bas tous les privilèges
C'était chanté dans l'opéra-rock "La Révolution Française"
Non non rien n'a changé chantaient les poppies
Je dirais qu'à gauche comme à droite, tous (et toutes)ou presque des enc*lés (et des enc*lées)
Il y a du vide à faire
Dommage que j'ai trop de respect pour la vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierfran
Morfale
Morfale
avatar

Nombre de messages : 8170
Age : 38
Localisation : Aix en Provence/Oletta
Date d'inscription : 08/09/2004

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Dim 27 Juin - 13:58

Tant que ce sont des personnes comme elle qui dénoncent, ça me va !!

Citation :
Eva Joly : « Nicolas Sarkozy détruit les
contre-pouvoirs »



L'ancienne juge d'instruction qualifie les procureurs de l'affaire
Bettencourt-Woerth de « serviteurs personnels du Président ».



« Ces écoutes révèlent une fraude fiscale immense et un abus de
faiblesse. Où est l'enquête ? » Eva
Joly
, députée européenne, ancienne juge aux affaires financières,
n'entend pas lâcher l'affaire Bettencourt-Woerth, un « énorme
scandale », répète-t-elle. Alors que Florence Woerth, l'épouse du
ministre Eric Woerth, menace de poursuivre l'eurodéputée en diffamation,
celle-ci continue d'assener ses accusations. Avec, dans sa mire, les
procureurs de Paris et de Nanterre, qu'elle accuse d'être aux ordres de
l'Elysée.
A peine s'est-elle attablée, souriante, ce vendredi dans ce café du
boulevard Montparnasse, qu'elle évoque la « révélation » du jour : selon
l'hebdomadaire Marianne, l'enquête préliminaire dans l'affaire
Bettencourt avait déjà déterminé des fraudes fiscales, mais le parquet
avait alors « oublié » de prévenir le fisc (ce que le procureur de
Nanterre, Philippe Courroye, a démenti plus tard vendredi, indiquant qu'il avait
bien alerté le ministère du Budget, alors dirigé par le même Eric
Woerth) ou d'ouvrir une enquête.
Pour l'ancienne juge, du fait de leur mode de nomination politique
-sur décision présidentielle et parfois même contre l'avis du Conseil
supérieur de la magistrature, comme ce fut le cas dans le cas de
Courroye- les procureurs ne font pas sérieusement leur travail. Elle
accuse :
« Le procureur de Nanterre ou le procureur de Paris
[Jean-Claude Marin, ndlr] ne font pas leur boulot, qui est d'appliquer
la loi, de faire en sorte que les crimes et délits portés à leur
connaissance fassent l'objet d'enquêtes et de renvois devant le tribunal
pour être jugés. Ils confondent leur rôle avec celui de serviteurs
personnels du président de la République, ce qui est évidemment
gravissime. Et ça tient à leur nomination. » (Ecouter le son)

Tout en parlant, elle sort de son sac un énorme code pénal et l'ouvre
à la page de l'article 223-15-3, sur l'abus de faiblesse. « Les
procureurs, dit-elle, ont obligation de protéger les faibles, c'est leur
devoir ». Dans l'affaire Bettencourt, personne n'a mis sous tutelle ou
curatelle la milliardaire, comme le demande sa fille.
La défense de Florence Woerth « ne tient pas »



Pour Eva Joly, la défense de Florence Woerth est intenable. La fraude
fiscale, d'abord, est selon elle manifeste, chacun peut s'en
convaincre : « Il y a des gens qui, en France, savent faire des règle de
trois. » Elle étaye :
« La fortune de Liliane Bettencourt est de plus de 16
milliards d'euros. Nous savons, de par une déclaration de Liliane
Bettencourt elle même -alors faite pour nous impressionner-, qu'elle a
payé 400 millions d'euros au fisc en dix ans.
Faites le calcul : si elle avait placé sa fortune à la Poste, sans
être trop gourmande, elle aurait touché chaque année 3%, soit 480
millions d'euros par an. Sur ce gain, elle aurait payé 40% d'impôt, donc
192 millions par an ! Soit quatre fois plus que ce qu'elle annonce
avoir versé ! »
Deuxième partie de la démonstration de l'ancienne juge, le rôle de
Florence Woerth dans la société Clymène, qui gère l'argent de
Bettencourt, première fortune de France :
« Cette structure employait six personnes, dont deux
secrétaires. Qui gère les dossiers ? Ni les secrétaires, ni le
comptable, ni le directeur administratif… Reste deux personnes. Florence
Woerth et une autre. On n'imagine pas un ruban rouge qui aurait divisé
la table entre les deux, ce n'est pas crédible.
Mais acceptons qu'elle soit de bonne foi. Acceptons qu'elle n'ait
jamais eu recours à des procédés illégaux. Cela veut dire que ce qu'elle
a fait, c'est de la défiscalisation à outrance, légale certes, mais
quand même… Elle a été employée à plein temps pour dépouiller l'Etat de
recettes fiscales… »
« Climat de peur » dans la justice et les médias



Selon Eva Joly, cette affaire est symptomatique de l'aggravation des
dysfonctionnements institutionnels français qui se sont, dit-elle,
aggravés sous la présidence de Nicolas Sarkozy :
« Un ami m'a dit récemment : sur l'affaire Woerth, tu as
raison, mais
n'oublie pas qu'en France le pouvoir, même quand il a tort, finit par
avoir raison.
Ce qui est nouveau, c'est l'arrogance avec laquelle ces affaires se
passent aujourd'hui : on voit par exemple dans l'affaire de l'attentat
de Karachi un groupe de député UMP dire ouvertement que le
juge Trévidic
devrait abandonner la piste des rétro-commissions
pour la piste d'Al Qaeda ! Sans vergogne ! »
La juge évoque notamment un nouveau « climat de peur », dans
l'institution judiciaire comme dans les médias. Elle dénonce, dans ce
pays où le Parlement ne pèse pas bien lourd, la « destruction
organisée » des autres contre-pouvoirs, « pris l'un après l'autre » :
médias, humoristes, juges, « jusqu'à la Halde… ».
Elle ne désespère pourtant pas. Finalement, les institutions
fonctionnent : même si le procureur n'a pas déclenché d'enquête, la
fille de Liliane Bettencourt a pu saisir directement une juge de
Nanterre, Isabelle Prévost-Desprez, présidente de la 15e chambre, et
l'affaire sera jugée :
« Aujourd'hui, l'opinion se rend compte de tous ces
dysfonctionnements. Le pouvoir n'arrive plus à les masquer.
L'information finit par émerger, sur des sites Internet, sur des médias
courageux. Et les citoyens se rendent compte qu'on se moque d'eux. »
« Je ferai la différence si je peux, mais je ne me bagarrerai pas »



Si Nicolas Sarkozy est réélu, prophétise-t-elle avec un sourire
triste, « il continuera à s'attaquer aux contre-pouvoirs et ira jusqu'au
bout. Il commencera par la réforme de la procédure pénale et la
suppression du juge d'instruction », qui est pour elle le dernier
rempart contre la corruption du système politique français.
Eva Joly rechigne à parler de ses propres ambitions pour 2012. Elle
se borne a
reconnaître qu'elle se tient prête :
« J'en parlais avec Cécile [Duflot, ndlr] hier et,
authentiquement, nous pensons que c'est trop tôt. Nous ne savons pas à
quoi va ressembler le monde dans deux ans. Mais si les circonstances
sont là, si je peux faire un travail collectif, et si c'est vrai que je
peux faire la différence, alors oui je le ferai. Mais je ne me
bagarrerai pas pour cela, je ne pense pas que ce soit un grand
bonheur. »
Eva Joly a le sentiment que l'opinion se réveille, que la
mobilisation populaire se renforce, et que l'alternance est désormais en
vue, tant le fossé entre la population et le pouvoir est devenu grand :

« La révolution est devant nous… Bon, révolution, le mot
est peut-être
trop fort. Mais regardez : jeudi il y avait deux millions de personnes
dans les rues ! Et pendant ce temps, le Président, pour qui la crise
c'est le football, recevait Thierry Henry. Quel est l'apport de Thierry
Henry pour résoudre nos problèmes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apoc.forumpro.fr/
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Dim 27 Juin - 17:38

Se pose de façon de  plus en plus évidentes la question de la destitution du grand leader. Il restera comme un des pires chef de l'état ayant exercé depuis Pétain. Le programme du PS est simple à trouver si ils veulent être élu. Revenir sur toutes ses réformes y compris l'adhésion à l'Otan et surtout une enquête approfondis de la justice  sur ce qui c'est passé dans ce pays
Il vient de subir un affront de plus de la part d'Obama qui vient de refuser de le recevoir, ce qui n'est tout de même pas rien ... Silence radio des médias comme d'habitude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Dim 27 Juin - 18:27

Le ministre du travail Eric Woerth est déjà dans la tourmente en raison de ses liens et de ceux
de sa femme avec Liliane Bettencourt et son entourage. Selon le Journal du dimanche du 27 juin, M. Woerth aurait dîné avec un autre héritier, celui du groupe automobile Peugeot, après que ce dernier a été cambriolé.

L'affaire remonte au mois de décembre alors que M. Woerth était encore en charge du budget. En voyage à l'étranger, Robert Peugeot est averti d'un cambriolage à son domicile. Quelques jours plus tard le ministre et l'héritier ont dîné dans un restaurant de la capitale. "Pourquoi le président de la structure familiale contrôlant le géant automobile a-t-il voulu dîner rapidement avec le ministre du budget ?", se demande le JDD.

LÉGION D'HONNEUR

"Le montant du vol, sur la base de sa déclaration initiale, a d'abord été estimé à 500 000 euros… puis aujourd'hui à 150 000 euros", rapporte le JDD qui explique que M. Peugeot est "déjà sous le coup d’un litige fiscal" et qu'il craint "une enquête sur l’origine de son or". Selon un conseiller de M. Peugeot, "le préjudice réel de 150 000 euros, sur lequel l’assurance a remboursé 82 000 euros, est conforme à l’impôt sur la fortune de M. Peugeot. Le fisc s’en est assuré, point final, nous ne dirons rien de plus, ni là-dessus ni sur le dîner avec M. Woerth". Les services du ministre ont égélement nié toute implication de M. Woerth dans le dossier du cambriolage de celui a qui il remit la Légion d'honneur au début du mois de juin.

Interrogé par le JDD, un avocat fiscaliste assure que "dans ce genre de situation, le fisc vous tombe dessus aussitôt pour vous demander la provenance de l’or." Ce qui pourrait expliquer que le montant du larcin ait été divisé par trois en quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Dim 27 Juin - 19:04

@ Pierfan
Méfie toi d'Europe Ecologie qui est soutenu par de très grosse entreprises multinationales, des entreprises qui ont vu quel pactole représente le marché du développement durable. Renseigne toi sur les lien entre Al gore et ces gros groupes et compare les propos tenu par ces entreprises avec ceux d'Europe Ecologie c'est éloquent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierfran
Morfale
Morfale
avatar

Nombre de messages : 8170
Age : 38
Localisation : Aix en Provence/Oletta
Date d'inscription : 08/09/2004

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Dim 27 Juin - 21:20

vince a écrit:
@ PierfanO
Méfie toi d'Europe Ecologie qui est soutenu par de très grosse entreprises multinationales, des entreprises qui ont vu quel pactole représente le marché du développement durable. Renseigne toi sur les lien entre Al gore et ces gros groupes et compare les propos tenu par ces entreprises avec ceux d'Europe Ecologie c'est éloquent ...


Je me fous d'Europe écologie... Je dis simplement que c'est ce genre de personne qui peut dénoncer avec des arguments intéressants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apoc.forumpro.fr/
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Lun 28 Juin - 6:37

Pour en revenir à Monsieur Woerth, c'est homme est-il un honnête trésorier de l'UMP ou un imbécile ? Il a choisi, il préfère passer pour un imbécile que pour quelqu'un d'honnête ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Lun 28 Juin - 10:36

Je suis effaré par ce qui se passe. Un fonctionnaire du fisc ne peut avoir une épouse avocat fiscaliste dans la même région (incompatibilité) et ce pitre vient donner des leçons?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Lun 28 Juin - 10:45

Antone a écrit:
Je suis effaré par ce qui se passe. Un fonctionnaire du fisc ne peut avoir une épouse avocat fiscaliste dans la même région (incompatibilité) et ce pitre vient donner des leçons?

Cela est indiscutable, la femme conseillé fiscale, le mari trésorier d'un partie politique financé par des particuliers, des entreprises alors qu'il est ministre du budget ....
Les hauts fonctionnaires de l'état font l'objet d'une enquête approfondis avant d'être recruté et un ministre peu être nommé dans la plus totale opacité sur son passé , son entourage ses fonctions passé et présentes?

Que penser de la société Clymene, qui perd de l'argent, il peut effectivement s'agir d'évasion fiscale, même si les mécanisme en œuvre doivent être sacrément complexe à tel point que je ne vois pas du tout comment de l'argent perdu en Bourse peut devenir de l'évasion fiscale ....

Il y a une autre hypothèse, l'abus de confiance sur une personne vulnérable à qui l'on à volé de l'argent via cette société. Par exemple en investissant dans des entreprises amis et en s'octroyant des salaires disproportionnés ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Lun 28 Juin - 12:04

Si quelqu'un peut m'expliquer de quelle façon on peut faire disparaitre plus de 100 millions d'Euros à l'aide d'une société de valorisation de capital ?
Imaginez que cet argent est en parti servi à fiancer la campagne d'un candidat à une élection importante ? Sachant que la lilianne n'a plus toute sa tête depuis près de 10 ans, avec des hospitalisations, des crises de délires attesté par un médecin.Dans le même temps  elle à fait un don de près d'un milliard d'Euros à un photographe.
J'ai eu une proche qui avait une très  grosse fortune, elle était particulièrement entourée, par un médecin qui lui interdisait pendant des décennies de revenir en Corse  pour voir sa seule famille en lui disant que cela aggraverait son état de santé  (pour une malade elle a tout de même vécu jusqu'à  99 ans ). Elle était aussi très bien suivi par un curé et par un Notaire et une personne qui s'occupait de ses terres ....En définitive sa fortune en numéraire, ses biens immobiliers , l'argent de ses placements financiers ce sont volatilisés.L'héritière des terres 400 Hectares dans le sud de la France a  été une petite nièce de son Mari (lequel  n'avait pas un centime) et bien évidemment aucun lien de parenté avec elle ... Vous pouvez y aller il est impossible de savoir quoi que soit, tout avait disparu avant son décès ... sauf un compte très bien garnis mais là c'est encore une autre histoire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Lun 28 Juin - 15:18

Bon mème si Mamère je peux pas me le voir, pour une fois ce qu'il dit n'est pas con
Citation :


Il y avait l'affaire Bettencourt, la nouvelle affaire Peugeot... Et une autre affaire a fait son apparition, ce dimanche.

Noël Mamère a pointé du doigt ce qu'il considère comme un "conflit d'intérêts" concernant le couple Woerth.
Le député Vert a en effet dénoncé sur Radio J un "conflit d'intérêts" entre la création par Florence Woerth d'une écurie avec d'autre femmes et le fait que "quelques mois plus tard", son mari, ministre du Budget, ait présenté une loi sur l'ouverture des jeux en ligne, rapporte Le Figaro.fr.
"Mme Woerth qui crée sa société, une écurie réservée aux femmes qui s'appelle Dam's. Vous pouvez aller sur son site... Elle a créé cette association avec qui? Avec un certain nombre de femmes dont Mme Nathalie Belinguier qui, à l'époque où cette écurie a été créeé, n'était rien d'autre que la femme du patron du PMU", a déclaré Noël Mamère.
Avant d'ajouter: "Comme par hasard, comme ça, ça a été créé en 2008. Quelques mois plus tard, M. Woerth, ministre du Budget, présente à l'Assemblée nationale un projet de loi pour l'ouverture des jeux en ligne et des jeux d'argent."
Après vérification, le nom de Florence Woerth apparaît bien sur le site de l'écurie Dam's. Celle-ci y est présentée comme faisant partie du comité fondateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
vince
Nebosja Krupnikovic
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 51
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Lun 28 Juin - 15:52

La situation est gravissime, a ma connaissance nous sommes confronté a du jamais vu


Dernière édition par vince le Ven 2 Juil - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   Lun 28 Juin - 17:33

Citation :

D'un côté, terrible restriction, le président de la République se contraint à supprimer la garden party élyséenne du 14 juillet, soit une économie de 700 000 euros. De l'autre, le même président pourra bientôt faire joujou avec son nouvel avion personnel, un Airbus A330-200 tout refait à neuf façon Roi-Soleil des temps aériens.
Ce matin, le Parisien nous en dit plus. "Pour respecter le cahier des charges de l’Elysée, il a fallu désosser entièrement la cabine. A présent, une soixantaine de fauteuils business remplacent les 324 sièges initiaux et une grande salle de réunion a été dessinée. A bord, le président disposera d’une chambre et d’une vraie douche. Côté technologie (fax, téléphone, ordinateur), on a choisi le dernier cri, et les passagers auront la possibilité de surfer sur le Net à 10000 m d’altitude. Enfin, la carlingue a été renforcée et l’avion équipé d’un système de leurre antimissiles".
Coût total de l'opération: 176 millions d'Euros. Je répète, 176 millions d'euros. Ajoutons également que l'heure de vol reviendra à 20 000 euros (contre 8000 pour un appareil ordinaire).
On comprend pourquoi la Garden party du 14 juillet a été annulée. A ce prix, il devait manquer 700 000 euros pour l'accoudoir gauche du fauteuil présidentiel. Le confort du souverain imposait à l'évidence ce choix douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'y a pas que les Bleus dans la vie (Pierfran a raison)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Politique e quistione corse-
Sauter vers: