Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enfin une bonne nouvelle politique !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 24 Juin - 19:25

Vas en Israel, en Asie du Sud-Est et partout ou tu as des juifs ultra orthodoxe ou des bonzes ou des sikhs, tu pourra te promener dans les lieux publics dans ta tenue de petit occidental.....

Vas dans les pays Islamiques (surtout si tu es une femme) et on verra si la police des bonnes moeurs te laisse mème pas 60 secondes avant de te tomber sur la gueule et je parle pas d'Iran la, les EAU, Abbuh Dabi et mème Dubai c'est kifkif.

Donc appliquons leur la réciproque montrons nous plus cons qu'eux Twisted Evil Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 24 Juin - 19:30

à la différence des tenues hassidiques, la burqa délivre un message politique et prosélyte. Les juifs ne cherchent pas à imposer la loi du livre partout dans le monde

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 24 Juin - 19:35

Antone a écrit:
à la différence des tenues hassidiques, la burqa délivre un message politique et prosélyte. Les juifs ne cherchent pas à imposer la loi du livre partout dans le monde

Je ne vois pas le rapport Neutral

Surtout que l'extrémisme religieux juif, comme les autres, est sinon prosélyte au moins impérialiste, sur un territoire à la hauteur de leur nombre... Mais ce n'est pas la question que j'ai posé il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
ghjattuvolpa
sdinticatu
sdinticatu
avatar

Nombre de messages : 3841
Age : 47
Localisation : Corsica
Date d'inscription : 16/09/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 24 Juin - 21:14

VA allumerune lumière un vendredi soir à Mea Shearim et tu viendras me le redire Anto.
Maintenant ce type de débat montre une chose : on se heurte à un double problème :
1. Qu'une femme veuille porter la burqa ça ne me gène en rien (sinon d'un point de vue "national" mais là n'est pas la question) à condition qu'on ne veuille pas l'imposer aux autres
2. Que l'on impose à cette femme de porter la burqa là ça me gène
C'est la synthèse de la discussion familiale qui achoppe là dessus.
Mais comment faire la différence entre les deux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.studiosdolla.net/CV/site/tours.htm
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Jeu 25 Juin - 18:53

Ghjuvanni a écrit:
Antone a écrit:
à la différence des tenues hassidiques, la burqa délivre un message politique et prosélyte. Les juifs ne cherchent pas à imposer la loi du livre partout dans le monde

Je ne vois pas le rapport Neutral

Surtout que l'extrémisme religieux juif, comme les autres, est sinon prosélyte au moins impérialiste, sur un territoire à la hauteur de leur nombre... Mais ce n'est pas la question que j'ai posé il me semble.

les intégristes de tout poil me révulsent. Je relève juste que les juifs intolérants par ailleurs, ne recherchent pas à exporter leur foi. Bien au contraire, ils sont plutôt regardants sur qui est juif ou ne l'est pas. Le problème de la burqa c'est que c'est une arme idéologique qui s'exporte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Jeu 25 Juin - 21:01

Et donc, l'utilité de son interdiction ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Ven 26 Juin - 5:35

je te l'ai dit plus haut. Interdire le port de la burqa dans la sphère privée est un échec. Ca matérialise le fait qu'on n'arrive pas à faire partager les valeurs laïques au nombre desquelles je compte le respect dû à la femme.
On fait plaisir à un certain électorat, les dispositions seront inapplicables et au pire les femmes voilées resteront chez elles.
La loi est donc un pis-aller.
Après, je ne suis pas angélique non plus. Je sais pourquoi les salafistes et autres font porter ce vêtement à leurs épouses. Ca relève de la propagande et c'est difficilement acceptable.
Je n'aimerais pas qu'on arrive à un modèle de type anglais qui relève du développement séparé. Nous en prenons le chemin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Ven 26 Juin - 7:10

Dans le Nouvel Obs de cette semaine, l'édito de Jean Daniel et une interview d'une chercheuse qui bornent le problème. On voit bien à travers ces interventions que toutefois, il y a de la gêne face à une problème pour lequel aucune solution satisfaisante n'apparaît.
Citation :

La peur de la burqa







Ayant pris le parti de considérer comme un hommage à la gauche les idées que Nicolas Sarkozy lui vole, je ne bouderai pas les références de son discours de Versailles au modèle social français, ni à notre conception de la laïcité. Peut-être ne sont-ce que des mots mais je ne juge pas, quant à moi, indifférent le fait qu'il choisisse de les employer.
De la même manière, je suis toujours à l'affût des propos que va tenir notre président sur la laïcité. D'autant que, dans certain discours de Latran prononcé devant le pape, Nicolas Sarkozy m'avait paru souhaiter une évolution de notre tradition trop jacobine vers un plus grand respect de la diversité religieuse en estimant que si l'instituteur était chargé de former les esprits, seul le curé était capable de former les âmes. Après quoi, comme toujours, les corrections se sont succédé, manifestement, cette fois, pour se démarquer de Barack Obama sur la question du port du voile par les femmes musulmanes.
C'est en tout cas ainsi que je préfère interpréter la surprenante solennité avec laquelle le chef de l'Etat, dans son «discours du trône» devant le Congrès, à Versailles, a condamné le port de la burqa et déclaré qu'elle n'était pas la bienvenue dans notre pays. La burqa, ce vêtement, dans sa forme complète dite «afghane», s'accompagne d'une grille au niveau des yeux qui permet de voir sans être vu. Elle véhicule le désir machiste de protéger la femme du regard des hommes et de l'empêcher de communiquer. En somme, tout ce qui, à juste titre, nous indigne. Mais, pour ma part, je ne connais pas personnellement, dans notre pays ou dans d'autres, un seul musulman qui approuve le port de la burqa et, d'ailleurs, les autorités religieuses islamiques de France l'ont condamné. De plus, le Parlement a décidé de créer une mission d'information sur ce problème. Etait-il alors opportun d'en faire déjà, par une déclaration présidentielle, une affaire nationale, au risque de favoriser une stigmatisation de la communauté musulmane tout entière ?


Jean Daniel
Le Nouvel Observateur

Citation :

Trois questions à Francoise Lorcerie *

Ce qui se cache sous la burqa







Le Nouvel Observateur. - Le débat sur la burqa - l'opportunité d'une loi pour l'interdire - enfle depuis deux semaines. Mais combien de femmes en France seraient concernées ?
Françoise Lorcerie. - Le mot «burqa» désigne le voile traditionnel qui recouvre entièrement les femmes afghanes, un grillage dissimulant leur visage. Son emploi en dit long sur les fantasmes que suscite l'intégrisme musulman en France. Le terme «niqab», qui ne laisse paraître que la fente des yeux, est également inapproprié. La tenue des femmes en France se rapproche plutôt du grand voile noir porté dans les pays du Golfe, qui dissimule la racine des cheveux, le front et parfois la bouche. En France, combien sont-elles à s'habiller ainsi ? C'est difficile à dire. Peut-être quelques milliers ?
N. O. - Que sait-on de ces femmes ?
F. Lorcerie. - Elles adoptent ce grand voile noir pour se mettre, disent-elles, en conformité avec leur foi. Elles revendiquent une recherche de pureté, extérieure comme intérieure. Elles vivent dans la mouvance de prédicateurs rigoristes et piétistes qui prêchent un islam puritain au sein de mouvements salafistes plus durs, proches de l'Arabie Saoudite, mais très minoritaires. Ces femmes agissent-elles librement ? En tout cas, elles se sentent autonomes. Elles ont souvent été à l'école en France, parlent français entre elles, fréquentent des femmes qui ne portent pas nécessairement le foulard. On les croise dans les magasins, au volant d'une voiture. Elles assument leur choix. Cette tenue est autant la marque de leur foi que celle de leur identité.
N. O.- La loi de mars 2004 avait interdit le port du foulard à l'école, comme tout autre signe religieux visible. A-t-elle été efficace ?
F. Lorcerie. - Je me demande si cette loi n'a pas rendu le port du voile plus valorisant. Le mettre en sortant de l'école, c'est montrer la force de son âme et son adhésion à la religion. Pis : cette loi continue de susciter beaucoup d'amertume, elle a renforcé l'idée absurde que le port du foulard n'est pas républicain. Alors que le principe de laïcité, au contraire, garantit la liberté de conscience et le droit d'exprimer ses convictions religieuses. Une nouvelle loi, cette fois sur la burqa, ne changera rien tant que l'islam extrémiste continuera de progresser.

* directrice de recherche au cnrs.

Caroline Brizard
Le Nouvel Observateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Ven 26 Juin - 8:01

et un élément de fond....
Citation :

La polémique sur le port de burqa enfle entre les partisans et les opposants à son interdiction. Mais que dit réellement l'Islam sur la burqa ? Réponse avec un extrait du livre "Le Choc Jésus Mahomet"*de Christian Makarian, directeur adjoint de Lexpress.

"A partir de cet an 5 de l'Hégire (627 ap. J.-C.) où Mahomet épousa Zaynab, surgissent des révélations de plus en plus défavorables aux femmes. Celle-ci, par exemple, datée de cette même année : " Quand vous demandez quelque objet aux épouses du Prophète, faites-le derrière un voile [hijab] " (33, 53, traduction de Denise Masson). Ici, la langue française occulte une subtilité de la langue arabe. Le mot hijab ne se traduit pas précisément par " voile " mais plutôt par " tenture ". Selon Leïla Babès, professeur de sociologie des religions et auteur d'une précieuse étude (Le voile démystifié), " le hijab est très exactement une séparation, une tenture, séparant la vie privée du Prophète de sa vie publique, il s'agit bien de tenture et non de voile ". Ce verset n'a pas à proprement parler de portée religieuse. Il a vraisemblablement pour but une disposition d'ordre pratique, destinée à protéger les épouses du Prophète des regards indiscrets ou médisants.
D'après les exégètes modernes de l'islam, ces deux lignes, malheureusement appelées à jouer un rôle capital dans l'histoire de la femme musulmane, sont dues au conseil appuyé d'Omar, le futur deuxième calife, très connu pour sa dureté envers les femmes. D'après un hadith attribué à Aïcha, Omar aurait même recommandé au Prophète d'exiger que ses femmes sortent intégralement voilées pour se rendre nuitamment aux lieux d'aisances. Ce que Mahomet aurait refusé. D'un point de vue majoritaire chez les islamologues, on considère que Mahomet était doux avec les femmes et qu'il était soumis à la forte pression d'Omar, incarnation du rustre bédouin soucieux de maintenir coûte que coûte la domination absolue des hommes. Néanmoins, au fil des siècles, l'interprétation la plus courante de ce verset consistera à étendre à toutes les femmes le port non pas l'usage de la " tenture " mais le port du voile. C'est cette interprétation, devenue une mauvaise tradition, que combattent aujourd'hui les intellectuelles progressistes, telles que Leïla Babès, qui s'insurge : " L'usage de ce concept comme voile de la femme, et de surcroît appliqué à l'ensemble des musulmanes alors qu'il est réservé aux épouses du Prophète, est un abus et un détournement de sens. " De fait, le Coran semble réserver aux femmes de Mahomet un statut particulier, plus exigeant que pour les autres, comme le montre ce passage : " ô vous, les femmes du Prophète ! Vous n'êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne vous rabaissez pas dans vos propos afin que celui dont le coeur est malade ne vous convoite pas. Usez d'un langage convenable. Restez dans vos maisons, ne vous montrez pas dans vos atours comme le faisaient les femmes au temps de l'ignorance. Acquittez-vous de la prière ; faites l'aumône ; obéissez à Dieu et à son Prophète, ô vous les gens de la Maison ! Dieu veut seulement éloigner de vous la. souillure et vous purifier totalement " 33, 32-33, D.M.).
(...)
Pour défendre tant d'épouses des regards extérieurs, il faut prévoir une " protection ". Le Prophète reçoit pour cela de nouvelles Révélations. " ô Prophète, dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de se couvrir de leurs voiles : c'est pour elles le meilleur moyen de se faire connaître et de ne pas être offensées " (33, 59, D.M.). Cette fois, la règle s'étend à toute la société. Le mot employé n'est plus hijab, mais jilbab (qui se traduit exactement par " voile ") ou plus précisément son pluriel jalabihinna, " voiles ". De l'usage de ce pluriel, Leïla Babès déduit que, là encore, le message divin se signale par son caractère circonstanciel et non étemel. " Si le jilbab était une prescription intemporelle et absolue, qu'est-ce qui aurait empêché Dieu de dire : "Prophète, dis aux croyantes de revêtir UN jilbab, et de décrire très exactement la longueur du vêtement, la couleur, les parties du corps à cacher, etc." " La différence avec le verset précédent, qui parle du hijab, c'est qu'il ne vise pas seulement les épouses; cette fois toutes les femmes des croyants sont concernées. Mais pour Leïla Babès, " l'usage de ce féminin pluriel indique bien qu'il ne s'agit pas d'une prescription faite aux musulmanes de porter le jilbab, mai seulement d'un ordre donné au prophète : qu'il demande à ses épouses et aux femmes des croyants d'utiliser leurs jilbabs pour se protéger des hommes qui les importunaient ». La nuance est subtile mais elle existe. Reste que le Coran est particulièrement insistant: "Dis aux croyantes : de baisser leurs regards, d'être chastes, de ne montrer que l'extérieur de leurs atours, de rabattre leurs voiles sur leurs poitrines, de ne montrer leurs atours qu'à leurs époux, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou à leurs servantes ou à leurs esclaves, ou à leurs serviteurs mâles incapables d'actes sexuels, ou aux garçons impubères" (24, 31, DM). "*Extrait du livre Le choc Jésus Mahomet de Christian Makarian, 2008, (editions JC Lattès).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Ven 26 Juin - 14:36

Antone a écrit:
je te l'ai dit plus haut. Interdire le port de la burqa dans la sphère privée est un échec. Ca matérialise le fait qu'on n'arrive pas à faire partager les valeurs laïques au nombre desquelles je compte le respect dû à la femme.
On fait plaisir à un certain électorat, les dispositions seront inapplicables et au pire les femmes voilées resteront chez elles.
La loi est donc un pis-aller.
Après, je ne suis pas angélique non plus. Je sais pourquoi les salafistes et autres font porter ce vêtement à leurs épouses. Ca relève de la propagande et c'est difficilement acceptable.
Je n'aimerais pas qu'on arrive à un modèle de type anglais qui relève du développement séparé. Nous en prenons le chemin.

On est bien d'accord. C'était la seule interrogation que je soulevais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Speranza
Reynald Pedros
avatar

Nombre de messages : 1673
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Ven 26 Juin - 16:13

Ils nous testent. La démocratie étant par essence fragile la réponse au totalitarisme salafiste doit être extrêmement ferme. Il n'y a pas lieu de transiger la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Ven 26 Juin - 16:18

Cela ne répond à rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Speranza
Reynald Pedros
avatar

Nombre de messages : 1673
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Ven 26 Juin - 16:26

La burqa étant un symbole à rattacher à une idéologie totalitaire, il convient donc de l'interdire comme on pourrait le faire avec une croix gammée.
Et aussi pour faire bien comprendre que nous ne sommes pas faibles. Peu importe le bras de fer avec les enturbannés et ce qu'il en coutera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 1 Juil - 8:15

la photo qui suit est un clin d'oeil.. étant plus âgé que la plupart d'entre vous, j'ai connu notamment dans le Niolu, la génération "mantile".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 1 Juil - 10:19

Antone a écrit:
la photo qui suit est un clin d'oeil..

Ahah, pas mal de préciser avant, histoire d'éviter l'excitation de quelques ... Talibans Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 1 Juil - 10:26

tu l'auras compris, la situation à part l'aspect purement vestimentaire qui est comparable, n'a rien à voir.
A la même époque, une femme pouvait ne pas être habillée comme ça. Il en allait ainsi de celles qui revenaient du continent pour les vacances et qui arboraient maillots et shorts. Donc, pas de problème d'intolérance.
Par ailleurs, les choses ont évolué vers une pratique plus confortable car mes tantes souffraient l'été sous le mantile et entièrement vêtues de noir.
Et enfin, on n'était pas dans le politique mais dans le traditionnel. Certes, l'image de la femme était un poil anachronique mais il ne s'agissait forcément pas de marquer son infériorité supposée mais plutôt de s'inscrire dans ce qui avait été. Le deuil, l'humilité entre autres qui sont des constantes en Méditerranée.
C'est pour ça que je parle de clin d'oeil en observant toutefois que nul n'aurait envisagé une seconde d'interdire par la loi, cette pratique vestimentaire. Mais, i vechji n'avaient pas non plus pour ambition d'exporter le modèle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 1 Juil - 15:19

Tu te sens obligé de tout expliquer tout le temps ? Laughing

C'est bien les fonctionnaires ça, ils travaillent tellement qu'ils doivent tuer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Speranza
Reynald Pedros
avatar

Nombre de messages : 1673
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 1 Juil - 18:56

Se couvrir la tête est une vieille tradition Mésopotamienne qui n'engageait à rien en fait et n'avait rien de religieux dans le christianisme, une sorte de reliquat du paganisme.
Sauf que l'islam a consacré cette coutume et par là marqué ad vitam eternam l'infériorité de la femme sur l'homme.

A noter le vieux maire communiste qui, à la quasi retraite décide de parler car il n'est plus pris au piège de la solidarité démagogique et de l'omerta de son parti .

Citation :
Vénissieux, terre d'expansion de la burqa

Par Cécilia Gabizon, envoyée spéciale à Vénissieux.
01/07/2009 | Mise à jour : 12:37


Une femme en burqa dans le quartier Belsunce, à Marseille.
Crédits photo : ASSOCIATED PRESS


REPORTAGE
- Dans cette ville de la banlieue lyonnaise, le port du voile intégral se développe sur les visages féminins en même temps que s'ancre le rigorisme religieux.



«Vénissieux, c'est le pays de la burqa !», s'esclaffe Mourad, 19 ans, tandis que passe un couple : lui, barbe et petit calot ; elle, toute en noir «ensevelie». Dans les allées du vaste marché de la cité des Minguettes, elles ne sont qu'une poignée, ce jour-là, à porter le voile intégral. Un mot d'ordre est passé pour qu'elles se fassent discrètes. Les religieux essaient d'éteindre le feu. «D'habitude, on en voit une trentaine», raconte Corinne, qui vend des légumes. Au total, dans cette banlieue de 60 000 habitants mitoyenne de Lyon, elles seraient «plus d'une centaine», selon le maire communiste André Gérin. Une des concentrations les plus importantes de France. «La burqa est la pointe de l'iceberg. Dans certains quartiers, toutes
les relations entre hommes femmes sont sous surveillance. L'islamisme nous menace réellement», explique l'élu, comme pour justifier le séisme qu'il a provoqué en réclamant une commission d'enquête parlementaire. Un pavé, un testament aussi. Après vingt-cinq ans de règne sur une ville autrefois érigée autour des industries de la région, le maire a décidé de passer la main avant la fin de son mandat. C'était la semaine dernière. Avant de partir, il a voulu alerter la République sur «l'intégrisme qui gangrène sa ville, et bien d'autres régions de France».

Incidents quotidiens aux guichets de la mairie
L'islam est probablement la première religion à Vénissieux, où plus de la moitié de la population est d'origine étrangère, principalement maghrébine selon Gérin. Et la plupart des salles de prières incrustées en bas des tours sont salafistes. Chaque jour, s'y diffuse un islam rigoriste. Près de la mosquée Essalem, bungalow enchâssé dans les bâtiments HLM, des adolescents commentent. «Une femme ne peut pas être près d'un homme sans que Sheitan (satan) ne rôde», dit un garçon. Son frère accompagne son épouse «partout». Dans la rue, les femmes portant le niqab - voile noir intégral - circulent presque sans choquer. Beaucoup les connaissent. Elles ont grandi dans le quartier. Elles ne se heurtent aux règles de la République qu'aux guichets de la mairie. «Les incidents sont quotidiens», se lamente Hélène Mexis. Responsable de toutes les formalités administratives à Vénissieux, elle est en première ligne. Pour le renouvellement de la carte d'identité ou du passeport, la photo tête nue entraîne de violentes protestations : «Ils nous accusent de racisme, nous menacent de représailles.» Certaines femmes refusent finalement de se découvrir. Elles restent sans pièce d'identité. Mais c'est à l'occasion du dépôt des dossiers de mariage que les agents sont confrontés «à des hommes qui, bien souvent, monopolisent la parole et refusent que leur future compagne ne se
découvre». Or les textes sont clairs : les fonctionnaires doivent vérifier l'identité des futurs conjoints et mener l'entretien à visage découvert pour mieux cerner si l'union n'est ni contrainte ni feinte. Enfin, la célébration doit se dérouler tête nue. De quoi crisper les
obsédés de la règle islamique, des immigrées, mais surtout des «Françaises, souvent jeunes et d'origine maghrébine, ainsi que des converties, comme les maris», précise Hélène Mexis. Sans oublier les sans-papiers, car certaines unions sont arrangées par des gourous religieux entre les deux rives de la Méditerranée. Les enfants de ces couples sont, pour certains, scolarisés dans les écoles de la ville. Chaque directeur gère ses «mères en burqa». «J'en ai deux, je reconnais l'une à ses yeux que je distingue à travers la fente et l'autre à sa silhouette», assure la responsable de la maternelle Jean-Moulin. «La mienne se découvrait dans la classe quand
on parlait de sa fille», se souvient une institutrice de l'école Léo-Lagrange, qui apparemment ne veut exclure personne. «Vous savez, on a aussi des parents ivres. On fait avec. Ce qui compte, c'est l'élève», ajoute-t-elle. Des fillettes à la féminité en sursis. Dans la cour,
l'institutrice les entend souvent évoquer ces «jupes et dos nus qu'elles ne mettront bientôt plus. Elles ont une conscience aiguë de leur condition». Partout, la pression religieuse s'accroît et prend dans ses filets des enfants toujours plus jeunes. Directrice de l'école primaire Charles-Perrault depuis treize ans, Patricia Truong a vu les voiles fleurir. Presque la moitié des mères vont tête couverte tandis que les djellabas uniformisent les silhouettes. Les femmes sous burqa restent rares et Patricia Truong exige qu'elles se dévoilent pour vérifier leur identité avant de remettre un enfant. Mais «la question religieuse dépasse la burqa et s'avère très prégnante à l'école maternelle et élémentaire», s'inquiète-t-elle. Certains petits font le ramadan qui n'est pourtant pas prescrit aux enfants. «J'appelle systématiquement les parents pour expliquer que le jeûne est incompatible avec les activités scolaires», dit-elle. Beaucoup d'élèves boudent la cantine pour des raisons religieuses. La mairie a refusé la viande hallal, mais propose du poisson deux jours par semaine. «Les élèves sont beaucoup plus nombreux ces jours-là», confirme Bernard Curtet, directeur de l'école élémentaire Jean-Moulin. Jeudi, il y avait exceptionnellement du porc, mais les trois quarts des inscrits ont demandé le menu de substitution à l'école Charles-Perrault. Même ainsi, «on a des enfants en maternelle qui refusent de manger des carottes, car elles n'ont pas été égorgées !», raconte Patricia Truong. En primaire, le cours de biologie sur la reproduction est parfois contesté. «L'obscurantisme progresse», constate-t-elle.

Une contre-offensive municipale tardive
C'est pourtant de Vénissieux que partit «La Marche des Beurs» en 1983. Après une bavure, quelques fils d'immigrés mettent le cap vers la capitale pour enrayer la violence, et clamer leur désir d'être «des Français à part entière». À l'arrivée, ils sont 100 000 venus dire à la société française, autant qu'à leurs parents, qu'ils vont rester en France, qu'ils veulent s'intégrer, qu'ils réclament l'égalité. La gauche fraîchement arrivée au pouvoir donnera la carte de séjour de dix ans aux immigrés. L'égalité attendra. L'amertume gagne, l'islam aussi. Des prêcheurs sillonnent les banlieues dans le Rhône. Mais c'est à Vénissieux que se tient le premier congrès de l'Union des jeunes musulmans (UJM) en 1992. Inspirés par les Frères musulmans Tariq et Ramadan, les leaders relisent les injustices sociales à l'aune du mépris racial, du rejet de l'islam. Des animateurs, des éducateurs, des médiateurs, des professeurs de sport sortent de la pépinière UJM et relaient depuis ces années ce message. Dans les années 1990, des hommes vérifient parfois les cabas des ménagères pour traquer le jambon. On refuse des femmes aux enterrements. Il faudra l'expulsion de l'imam salafiste Bouziane, en 2002, pour déclencher la contre-offensive municipale. Deux projets de mosquée hors des caves sont en cours. Les relations avec les communautés musulmanes traditionnelles ont été renforcées. Sans stopper l'expansion des salafistes à ce jour.

«Apporter une réponse religieuse à ces dérives»

Partout en France, le nombre de femmes «ninja» suit une courbe «exponentielle», selon l'imam de Guyancourt (Yvelines), Abdelali Mamoun. Des communautés prospèrent en région parisienne. À Trappes, aux Mureaux, à Mantes, Argenteuil, Stains, Nanterre, Sartrouville, mais
aussi Puteaux, Grigny, Évry ou encore Longjumeau et, désormais, dans des zones plus rurales. «Il faut apporter une réponse religieuse à ces dérives, prévient Abdelali Mamoun. Même si ces salafistes ne sont pas djihadistes, ils haïssent l'Occident, ils crachent sur les koufars, les infidèles, mais profitent de tous les avantages sociaux de la France. Sans s'installer sur une terre musulmane comme le veut pourtant leur
doctrine. Leur duplicité nuit aux Français de confession musulmane.» Une position que partage Mustapha Ghouila, président de l'Association nationale des élus de banlieue, qui a grandi à Vénissieux : «On ne peut pas tourner le dos à la France, à ses traditions, en provoquant ainsi
en burqa.» Si le front antiburqa est large, certains ne voudraient pas «qu'un voile, même intégral, masque le fléau du chômage et la précarité».
Parmi les Français de confession musulmane, beaucoup «sentent même une forme de solidarité avec celles qui portent le niqab, explique Azzedine Gaci, président du Conseil régional du culte musulman du Rhône, non pour défendre leur tenue, mais par réflexe identitaire.» Parmi la
jeunesse, toutefois, subsiste une relative indifférence devant ces voiles qui ont recouvert tant de têtes. Un «chacun fait ce qui lui plaît», version islamique, que résume Nizar : «Si la femme veut burquer, elle burque. Si elle ne veut pas, elle ne burque pas !» Des mots et un ton légers en décalage avec l'inquiétude grandissante que manifestent des élus devant un phénomène difficile à maîtriser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 1 Juil - 19:05

Citation :
ils haïssent l'Occident, ils crachent sur les koufars, les infidèles, mais profitent de tous les avantages sociaux de la France. Sans s'installer sur une terre musulmane comme le veut pourtant leur
doctrine.

voila tout est résumé dans cette phrase
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 1 Juil - 21:00

Ghjuvanni a écrit:
Tu te sens obligé de tout expliquer tout le temps ? Laughing

C'est bien les fonctionnaires ça, ils travaillent tellement qu'ils doivent tuer le temps.
toujours.. il y a des boeufs ici, il faut expliquer longtemps

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
Ghjuvanni
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Jeu 2 Juil - 11:39

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.camperemu.com
Pierfran
Morfale
Morfale
avatar

Nombre de messages : 8170
Age : 37
Localisation : Aix en Provence/Oletta
Date d'inscription : 08/09/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Dim 12 Juil - 7:38

Pas sûr que pondre une loi soit si intelligent que cela... A cause de quelques jeunes converties ignorantes en manque de repère, on fait une loi qui va accentuer l'étau sur les vraies soumises !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apoc.forumpro.fr/
Speranza
Reynald Pedros
avatar

Nombre de messages : 1673
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Jeu 23 Juil - 17:33

Pierfran a écrit:
Pas sûr que pondre une loi soit si intelligent que cela... A cause de quelques jeunes converties ignorantes en manque de repère, on fait une loi qui va accentuer l'étau sur les vraies soumises !

C'est vrai qu'elles sont libres " les vraies soumises", comme tu dis.
Peut on faire plus soumis ??
Ne plus exister en tant qu'être humain c'est pas au top, non ?
Elles ne sortiront plus de chez elles ?, ah bon ? et quant elles sortent emprisonnées dans leur cage c'est mieux ?.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierfran
Morfale
Morfale
avatar

Nombre de messages : 8170
Age : 37
Localisation : Aix en Provence/Oletta
Date d'inscription : 08/09/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Jeu 23 Juil - 19:34

Tu sais trés bien ce que j'ai voulu dire.

Le fait de faire une nouvelle loi ne changera pas grand chose pour celles qui sont déjà soumises.

L'attirail judiciaire est suffisamment important pour pouvoir agir.

Le problème de fond ne sera pas traiter par une nouvelle loi. Aux dernières nouvelles, les lois de la république, les intégristes si le mettenu in culu...

On ne cherche par cette loi qu'à lisser les apparences... arf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apoc.forumpro.fr/
absolut bastia
Raaaaaaaaaaleur
Raaaaaaaaaaleur
avatar

Nombre de messages : 7718
Age : 51
Localisation : dans mon bunker en 1ère ligne
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   Mer 29 Juil - 17:34

Alors la je dis respect, on nous prend pas du tout pour des cons......367 Laughing

j'ai de la chance, je dois bien en avoir rencontré au moins un tiers d'entre elles Cool

Citation :
Moins de 400 musulmanes (367 précisément) porteraient en France le voile intégral (niqab ou burqa), selon une note de la sous-direction de l'information générale (SDIG), indique-t-on au ministère de l'Intérieur, confirmant une information publiée dans le Monde daté de jeudi.

Ce nombre, a-t-on précisé, est une "première approche rapide qui sera suivie d'une étude plus approfondie". On ajoute de même source que le document où figure ce décompte a été remis au gouvernement au début du mois de juillet, au moment où la mission

parlementaire d'information initiée par le député PCF du Rhône André Gerin commençait ses travaux.

Une autre note d'un des services du ministère de l'Interieur, la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), publiée également début juillet, ne donne pas d'estimation mais évoque un phénomène marginal, concernant des femmes jeunes (moins de 30 ans), vivant le plus souvent en milieu urbain et volontaires (voire militantes) pour porter le voile intégral.

Le sujet a fait irruption dans l'actualité le 8 juin quand André Gerin a demandé la création d'une commission d'enquête parlementaire sur le port du voile intégral en France. Sa proposition a été signée par une soixantaine de députés, appartenant pour la plupart à la majorité parlementaire, et a suscité immédiatement de vifs débats à propos de la pertinence d'une loi pour interdire le voile intégral.

Immédiatement, les représentants des musulmans se sont unanimement dits hostiles à une loi, soulignant que le voile intégral était un phénomène ultra-marginal et que la question devait se régler entre musulmans, plutôt par la pédagogie que par l'interdiction.
Ils critiquaient aussi l'emploi du mot "burqa", qui désigne le voile des Afghanes et qui n'est quasiment pas porté en France (ce que confirment les services de renseignements), mais qui est le symbole d'un islam franchement rigoriste. Ils y voyaient une
"stigmatisation" de l'islam en général.

Plusieurs ministres ont considéré également qu'une loi serait inadaptée, tandis que des associations féministes se disaient favorables à une loi d'interdiction, au nom du respect des droits de la femme.

Le président Nicolas Sarkozy avait déclaré que "la burqa n'était pas la bienvenue en France", répondant au président américain Barack Obama qui, dans son discours du Caire, avait critiqué les restrictions au port du voile en visant sans la nommer la France.
Finalement, il n'y a pas de commission d'enquête parlementaire mais une mission d'information qui a commencé ses travaux le 8 juillet et doit entendre une série de spécialistes ou de personnes concernées par la question du voile (ethnologues, maires,
spécialistes des religions, associations, etc). Elle rendra son rapport fin janvier 2010.

Dès la première réunion de la mission parlementaire, André Gerin a précisé un point de vocabulaire, abandonnant burqa et niqab au profit du vocable plus neutre de "voile intégral"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://36quaidesorfevres.gouv.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin une bonne nouvelle politique !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin une bonne nouvelle politique !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Politique e quistione corse-
Sauter vers: