Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fable Africaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FILIPPUNIULINCU
Pascal Chimbonda
Pascal Chimbonda
avatar

Nombre de messages : 8618
Age : 58
Localisation : cu u fucile
Date d'inscription : 07/09/2004

MessageSujet: Fable Africaine   Ven 21 Nov - 18:52

FABLE AFRICAINE

Il était une fois un Africain qui n'aimait pas la plus belle partie de son corps. Elle mesurait 50cm ! C'était trop long, même pour lui. Désespéré il alla voir un sorcier pour trouver de l'aide. Après réflexion, le sorcier lui dit :
- « Va à la mare trouver le crapaud. Tu lui demanderas s'il veut t'épouser. S'il répond non, tu perdras 10cm, s'il répond oui, tu en gagneras 10 ! »

Après réflexion, l'homme décida d'essayer puisqu'il n'avait rien à perdre. En arrivant à la mare, Il vit le crapaud et lui demanda:
- « Crapaud, veux-tu te marier avec moi ? »
- « Non ! »
L'homme repartit tout content et, à peine arrivé à la maison, mesura ce qu'il lui restait; il n'avait plus que 40cm. Mais comme il n'était pas encore satisfait, il retourna à la mare :
- « Crapaud, veux-tu te marier avec moi ? »
- « Non ! »
À la maison, il mesura l'engin qui ne faisait plus que 30cm. Il se dit alors: "20cm, ce serait génial, la taille idéale!". Retournant donc à la mare, il demanda au crapaud :
- « Crapaud, veux-tu te marier avec moi ? »
Et le crapaud passablement énervé:
- « Putain mais t'es sourd ou quoi ?? Je t'ai dit NON, NON et NON!!! »


Oh le con . . .

FORZA BASTIA PER SEMPRE
FILIPPU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fable Africaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Macagna et questions diverses-
Sauter vers: