Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 scrucco'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mosquito
Musher
Musher
avatar

Nombre de messages : 1873
Age : 119
Localisation : tout en haut
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: scrucco'   Mer 11 Juil - 21:55

Citation :
Furà

L'idée de vol s'exprime en corse par de nombreux mots. Le plus ancien, le verbe furà, vient du latin fur voleur, qui a fini dans le langage religieux par désigner le diable. Il venait sans doute lui-même, comme on le pensait déjà dans l'Antiquité, du grec de même sens phôr, sans doute en transitant par l'étrusque. Parmi ses nombreux composés : furtum, vol puis ruse ; furtivus, secret ; furax, voleur ; et furari, qui aboutit à notre verbe.
En corse, à fura fura veut dire furtivement, « comme un voleur ». Furaticciu peut être un adjectif appliqué à un objet volé, ou un nom désignant le vol ou son produit : palisà un furaticciu. Le furaghjolu, qui vole volontiers, devrait selon la sagesse populaire en être puni par la justice immanente : à chì di l'altri fura u soiu durghjula, u furaticciu ùn ghjova. Le dauphin est parfois qualifié par les pêcheurs dont il pille les filets de furonu. Ce reproche de vol était fréquemment adressé par les habitants d'un village aux communautés voisines : Palleca Palleca à chì fura è à chì nega.
Arrubbà, qui a des correspondants dans plusieurs langues romanes, est d'origine germanique ancienne : rauba, le butin, consistant surtout en armes et en vêtements (d'où le français robe), en est venu, en corse comme en italien, à désigner tout bien meuble : objets ou animaux. C'est cette racine qui donne les verbes arrubbà, rubare et dérober, au sens conforme à l'étymologie (prendre du butin). On connaît aussi arrubbu, arrubbecciu (action de vol) et arrubbaticciu (produit du vol) parfois aisé à dissimuler : l'arrubbaticciu ùn luce. Le vol suppose pourtant un minimum d'efficacité : chì hà a tossa ùn vaga à arrubbà. Et un bon technicien attire l'admiration : à chì sà furà ùn hè chjamatu latru. Il faut savoir choisir les lieux de vol : sì u povaru in casa ùn trova nulla di ghjornu, chì pudaranu truvà i latri di notti ?
Le voleur conserve, lui, son nom latin : latru, latroni viennent du latin latro. Le mot, issu sans doute du grec, a désigné un mercenaire, et par suite un pillard puis un brigand de grand chemin. Il aboutit aussi au « larron » français. Le latruciniu est le vol comme action, latrucime le vol conçu comme un métier permanent : campà à latrucime. La dispute permanente entre inséparables est comparée à celle de « i latri di Pisa ». Le voleur est d'abord tenté par l'occasion : a cumudità face u latru. Mais à long terme l'ora di u latru veni sempri, dit le proverbe.
Scruccà ou scruccunà, escroquer, est une activité bien proche, menée par le scroccu ou scruccone. Le mot signifiait sans doute d'abord voler avec un crochet (croccu). Ce qu'on consomme à a scrocca est obtenu gratuitement, ou plutôt aux frais d'autrui : manghjemu tutti è travagliate, disse u scruccone. A scruccunaria, l'escroquerie, peut devenir un système et un art de vivre, u scruccunisimu.
Qui est le voleur ? Ce n'est pas toujours si facile à dire. Les Grecs installés par Gênes à Paomia volaient-ils la terre des Corses, ou ceux-ci les volaient-ils en tentant de les en expulser dans ces luttes évoquées par Maistrale : Quandu ghjunsenu i Grechi/À furà si lu rughjone/Fù lu cuccu cù lu cantu/Chì sunò lu ratachjone ?


Jean-Marie Arrighi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ghjattuvolpa
sdinticatu
sdinticatu
avatar

Nombre de messages : 3841
Age : 47
Localisation : Corsica
Date d'inscription : 16/09/2004

MessageSujet: Re: scrucco'   Jeu 12 Juil - 21:03

Rubbà = Raub

Raubtier ghje un acellu di preda in tedescu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.studiosdolla.net/CV/site/tours.htm
Antone
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 21049
Age : 60
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: scrucco'   Ven 13 Juil - 7:17

Bravu ô Mosquito..mi campu quandu si tratta di l'origine di e parolle. Agguarda, incu "voler" omu vede chi u corsu s' impatrunitu di parolle latine ma tedesche dino. Prova di una lingua viva.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/azinzala/
ghjattuvolpa
sdinticatu
sdinticatu
avatar

Nombre de messages : 3841
Age : 47
Localisation : Corsica
Date d'inscription : 16/09/2004

MessageSujet: Re: scrucco'   Ven 13 Juil - 11:45

Prova cui u corsu u vene dirattamente da u latinu ma piutostu di i parlati taliani di i seculi 5 à 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.studiosdolla.net/CV/site/tours.htm
inconnu
Jamie Fullarton


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: scrucco'   Lun 20 Aoû - 15:37

Tutti i mesi, in Corsica (u mesincu), ci hè una cronica chi tratta di l'origine di una parolla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito
Musher
Musher
avatar

Nombre de messages : 1873
Age : 119
Localisation : tout en haut
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: scrucco'   Mar 28 Aoû - 16:10

tuttafatu!
l aghju trova in Corsica!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: scrucco'   

Revenir en haut Aller en bas
 
scrucco'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Lingua corsa-
Sauter vers: