Chjachjaratoghju di Bastia


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Comme quoi, Marseille nous apporte aussi de bonnes choses

Aller en bas 
AuteurMessage
CPP
Adam Smith
Adam Smith
CPP

Nombre de messages : 839
Localisation : Bientôt dans les geôles de l'état français.
Date d'inscription : 08/01/2005

Comme quoi, Marseille nous apporte aussi de bonnes choses Empty
MessageSujet: Comme quoi, Marseille nous apporte aussi de bonnes choses   Comme quoi, Marseille nous apporte aussi de bonnes choses EmptyMer 12 Oct - 8:03

Citation :
Création d'un opéra en langue corse
L'Opéra de Marseille va créer la version en langue corse de "Sampieru Corsu", les 14, 16, 18 et 20 octobre

Il s'agit d'une oeuvre du compositeur marseillais d'origine corse, Henri Tomasi mort en 1971.

L'ouvrage avait été créé en langue française en 1956 au Mai musical de Bordeaux sous la direction du compositeur.

Il était voulu, dès le départ, par le compositeur comme un "mémorial de l'âme corse", par-delà l'évocation historique et héroïque de Sampiero, ce combattant pour la libération de sa patrie de la domination génoise au XVIe siècle et par-delà l'amour tragique qui l'a uni à Vannina d'Ornano, sa petite cousine. Il devait étrangler dans leur demeure marseillaise son épouse qu'il soupçonnait de trahison et lui-même devait périr dans une embuscade sur son île natale où il lassa ses compatriotes, épuisés par des combats incessants contre les Gênois puis les Espagnols.

"Le livret du Corse Raphaël Cuttoli a vieilli, raconte Claude Tomasi, l'adaptation en langue corse de Jacques Fusina, maître de conférence à l'Université de Corte et poète, tient compte de certaines recherches historiques récentes et le ténor corse Tibère Raffali a veillé à ce que la langue colle aux notes".

"On a abouti, estime Claude Tomasi, avec cette version en corse à une adéquation plus grande entre le texte et la véhémence de la musique et d'ailleurs, dans le futur c'est cette version en corse qui fera autorité pour d'autres éventuelles productions".

Le fils de Henri Tomasi rappelle "la place singulière" que "Sampiero Corso" occupe dans l'oeuvre théatrale de son père.

"C'est, dit-il, une sorte de reliquaire musical, la somme de toute son inspiration corse, en même temps que le mémorial d'une identité insulaire à la fois réelle et idéalisée. Dans un pays où les tombeaux sont si présents, librement, dans le paysage, l'autre sens du mot tombeau en musique, +éloge musical+, vient à l'esprit".

Renée Auphan, la directrice de l'Opéra de Marseille reconnait pour sa part : "mes origines corso-marseillaises sont pour quelque chose dans mon choix de remonter cette oeuvre-là de Henri Tomasi".

"Mon rôle, en tant que metteur en scène, commente Renée Auphan, a tendu à rapprocher de nous les personnages ayant vécu au XVIe siècle et en qui je reconnais certains de mes proches".

Les principaux interprètes de cette exhumation de "Sampiero Corso" sont le ténor Carlo Guido (Sampiero) et la soprano Irina Mataeva (Vannina).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comme quoi, Marseille nous apporte aussi de bonnes choses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vous avez quoi comme detecteur?
» BARQUE?FISHUNTER?VOUS AVEZ QUOI COMME BATEAU?QUE CHOISIR......
» que vous apporte
» Quoi comme canne pour le Big Bait ???
» C'est quoi comme oiseau !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chjachjaratoghju di Bastia :: Macagna, pallo e lingua corsa!! :: Macagna et questions diverses-
Sauter vers: